Réflexions autour de notre Objectivité/Subjectivité

Les casques sédentaires
Avatar de l’utilisateur
Cladane
Messages : 976
Inscription : lun. oct. 01, 2018 11:58 am
Localisation : Ornans 25 FR
Contact :

Re: Réflexions autour de notre Objectivité/Subjectivité

Message par Cladane » sam. sept. 05, 2020 1:18 pm

Bonjour Pierre,
Pierre Paya a écrit :
sam. sept. 05, 2020 9:53 am
Bonjour Claude,

Il n'y a rien de religieux dans ce qui nous est naturellement donné et à quoi nous avons accès en nous, si nous nous en donnons la peine.

"L'audiophile" ne cherche pas grand chose de bien compliqué tu sais : juste le son qu'il aime et qu'il recherche par le matériel qu'il choisi selon ses propres critères.

Selon moi, aucune ambiguïté ici...Enfin, il me semble...

Pierre
Pour préciser ma petite ‘remarque’ sans prétention morale, un prêtre catholique te dira qu’il n’y a rien de religieux pour peu que, si tu te donnes les moyens d’explorer ton âme (techniques similaires à tes descriptions), tu y verras Dieu. Tu as un connu un moine thibétain qui t’a amené sur ses préceptes et tu as la foi. J’ai fait un parallèle.

L’ambiguïté de l’audiophilie mais pas de l’audiophile. Comment exploiter du matériel (au final une électronique) même si qualifié hi-fi pour matérialiser sa recherche du son qu’on aime (ou plutôt son objectif de rendu sonore) ?
Premier système hifi en 1978: platine Technics, ampli SCOTT, enceintes 3A, disques DG.
Système : Barrette Nodal Audio LMP2 + P0, Melco S100, Antipodès S40+S60, EmmLabs NS1 + DV2, Viva Solista 845 Elrog, Susvara, Utopia, Raal SR1a, MySphere 3.2, LCD4, Empyrean, Odin mk2, HD800 moddé, câbles Nodal P0-AbsolueC Réf XLR-Esprit secteur-DHC Prion4-X16 Plussound-Legato Fuocoso
SUB Voxativ Z.Bass
Enceintes Voxativ Hagen AF-2.6
Roon
Musiques: Symphonies, Concerti violon/piano.

Avatar de l’utilisateur
Pierre Paya
Messages : 1431
Inscription : dim. sept. 30, 2018 2:56 pm
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Réflexions autour de notre Objectivité/Subjectivité

Message par Pierre Paya » dim. sept. 06, 2020 7:45 am

Bonjour Claude,

Pour ce qui concerne le bouddhisme Tibétain, j'ai toujours refusé toute prière et toute dévotion à ses nombreux "dieux"
Tu me connais un peu, tu me vois me prosterner et prier qui ou quoi que ce soit ? :D

Le Lama (pas le moine) Tibétain dont j'ai reçu certains enseignements, m'a toujours dit :

Prenez ce qui vous convient et rejetez ce qui ne vous convient pas..

Ce que j'ai fait.

Ta remarque est légitime et je la comprends Claude.

Pierre

Avatar de l’utilisateur
Pierre Paya
Messages : 1431
Inscription : dim. sept. 30, 2018 2:56 pm
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Réflexions autour de notre Objectivité/Subjectivité

Message par Pierre Paya » dim. sept. 06, 2020 7:59 am

Cladane a écrit :
sam. sept. 05, 2020 1:18 pm
L’ambiguïté de l’audiophilie mais pas de l’audiophile. Comment exploiter du matériel (au final une électronique) même si qualifié hi-fi pour matérialiser sa recherche du son qu’on aime (ou plutôt son objectif de rendu sonore) ?
Je ne comprends pas ta question Claude, donc sans être sûr d'y répondre, je sais par expérience relative à mes nombreux contacts, que chacun d'entre nous et tous autant que nous sommes, nous recherchons juste, "notre" son.

Beaucoup pensent que "leur" son est le "vrai" le "réel", "celui du concert" mais le problème c'est que tout ces "sons" sont issus de systèmes très différents et donc différents eux mêmes, ne peuvent pas tous être "justes" en référence au son du concert !

D'autres savent qu'ils s"écartent de la vérité (c'est mon cas) et savent que le juste, c'est le concert et que l'écoute chez soi, c'est le compromis sans l'image.
Très important l'image, la présence visible des interprètes.

Et aiment à se repaître d'un son qui "leur parle", qui les fait vibrer.
C'est pas plus compliqué que ça...

Et je dirai pour finir, qu'à l'arrivée les écarts entre les systèmes pris pour "justes" et les autres considérés comme "colorés" sont moins importants que les différences de perceptions que l'on peut avoir de l'orchestre selon que l'on soit placé en face à 5 mètres, à droite à 20m, ou à l'extrême gauche sur le dernier balcon...

Le concert peut finalement n"être pas plus juste, que nos systèmes "justes" ou "colorés"

Pierre

Luke
Messages : 495
Inscription : mer. nov. 07, 2018 3:15 pm

Re: Réflexions autour de notre Objectivité/Subjectivité

Message par Luke » dim. sept. 06, 2020 8:28 am

Pierre Paya a écrit :
dim. sept. 06, 2020 7:45 am
Bonjour Claude,

Pour ce qui concerne le bouddhisme Tibétain, j'ai toujours refusé toute prière et toute dévotion à ses nombreux "dieux"
Tu me connais un peu, tu me vois me prosterner et prier qui ou quoi que ce soit ? :D

Le Lama (pas le moine) Tibétain dont j'ai reçu certains enseignements, m'a toujours dit :

Prenez ce qui vous convient et rejetez ce qui ne vous convient pas..

Ce que j'ai fait.

Ta remarque est légitime et je la comprends Claude.

Pierre
Je fonctionne comme cela aussi, et ta remarques sur la recherche du "son" ne peut être que personnel.

Il y a certes une grande part de technique commune pour aboutir à une retranscription plus fidèle, mais la musicalité (plaisir d'écoute pourrait on dire) sera toujours personnel et orientera nos choix finaux.

Trebor
Messages : 164
Inscription : ven. févr. 21, 2020 6:20 pm

Re: Réflexions autour de notre Objectivité/Subjectivité

Message par Trebor » dim. sept. 06, 2020 9:00 am

Luke a écrit : Il y a certes une grande part de technique commune pour aboutir à une retranscription plus fidèle, mais la musicalité (plaisir d'écoute pourrait on dire) sera toujours personnel et orientera nos choix finaux.

C'est exactement ce que j'essaye de dire avec la chaîne externe technique, objective, et la chaîne interne qui dépend de nos goûts personnels en matière de perception sonore.
Les échanges sur la méditation font partie du versant chaîne interne. Déplacer sa conscience du dessus des cordes vocales vers le dessous pour l'affiner en est une procédure. Elle n'a rien à voir ni avec la religion ni avec la spiritualité ni avec la métaphysique, même si elles peuvent se servir de ce déplacement dans leur registre ; ça les regarde.

Robert

Avatar de l’utilisateur
Renecito
Messages : 262
Inscription : lun. oct. 01, 2018 3:59 am
Localisation : Aubervilliers

Re: Réflexions autour de notre Objectivité/Subjectivité

Message par Renecito » dim. sept. 06, 2020 9:16 am

J'aime bien le concert "juste" qui ne serait pas plus "juste" qu'un système de reproduction ! :mrgreen:

Pour ceux qui pratiquent les concerts, l'importance du placement de l'auditeur est fondamentale sur le ressenti et de la même manière les choix du preneur de son impliquent une variété de ressenti et que dire de l'appareil de reproduction acoustique qu'est le casque impliquant aussi sa proposition voulue ou subite par le "concepteur technique".
Heureusement ce n'est pas terminé, notre cerveau "subjectif" rajoute sa dose pour apprécier ou déprécier, suivant l'idée qu'il se fait de son placement dans l'espace, dans ce qu'il croit être son concert idéal !

Bref, ma propre décomposition de l'importance des choses me rapprochent de la technicité du transducteur en terme de système vibratoire égale sur la bande audible, sur sa réactivité la plus efficace, sur la maîtrise des résonances propres et après vaille que vaille, je subirai l'intervention du preneur de sons et je disciplinerai mon cerveau à écouter la musique plutôt que se prendre pour le directeur artistique ! :mrgreen:
Casques : AKG K240 Monitor, K340, K702, K371 - AudioTechnica AD900X, R70X - Beyerdynamic T1.V2, DT1990 Pro, DT1770 Pro, DT990 Pro, Custom One Pro - KOSS ESP95X -
OK3D Precioso, TE.V3 - Oppo PM3 - PHILIPS Fidelio X1, X2 - Sennheiser HD560S - STAX SR-207, SR-404 Signature, SR-L700
Casques vendus : Audeze LCD2-F - Focal Elear - Sennheiser HD600, HD650, HD660S

Luke
Messages : 495
Inscription : mer. nov. 07, 2018 3:15 pm

Re: Réflexions autour de notre Objectivité/Subjectivité

Message par Luke » dim. sept. 06, 2020 9:45 am

Renecito a écrit :
dim. sept. 06, 2020 9:16 am
J'aime bien le concert "juste" qui ne serait pas plus "juste" qu'un système de reproduction ! :mrgreen:

Pour ceux qui pratiquent les concerts, l'importance du placement de l'auditeur est fondamentale sur le ressenti et de la même manière les choix du preneur de son impliquent une variété de ressenti et que dire de l'appareil de reproduction acoustique qu'est le casque impliquant aussi sa proposition voulue ou subite par le "concepteur technique".
Heureusement ce n'est pas terminé, notre cerveau "subjectif" rajoute sa dose pour apprécier ou déprécier, suivant l'idée qu'il se fait de son placement dans l'espace, dans ce qu'il croit être son concert idéal !

Bref, ma propre décomposition de l'importance des choses me rapprochent de la technicité du transducteur en terme de système vibratoire égale sur la bande audible, sur sa réactivité la plus efficace, sur la maîtrise des résonances propres et après vaille que vaille, je subirai l'intervention du preneur de sons et je disciplinerai mon cerveau à écouter la musique plutôt que se prendre pour le directeur artistique ! :mrgreen:
Oui c’est ta quête personnel, chacun la sienne :)

Le placement hmmmm? Si on va au même concert et que tu sois dans les premiers rangs et moi dans les derniers crois tu une seule seconde que nous aurons la même idée ou perception du placement des musiciens ?

De plus, comme je l’écrivais une fois quand je regarde et écoute un concert sur le site de berliner philharmonique il est difficile de corréler écoute et placement sur certaines prises de son...

Avatar de l’utilisateur
Renecito
Messages : 262
Inscription : lun. oct. 01, 2018 3:59 am
Localisation : Aubervilliers

Re: Réflexions autour de notre Objectivité/Subjectivité

Message par Renecito » dim. sept. 06, 2020 10:16 am

Luke a écrit :
dim. sept. 06, 2020 9:45 am
Renecito a écrit :
dim. sept. 06, 2020 9:16 am
J'aime bien le concert "juste" qui ne serait pas plus "juste" qu'un système de reproduction ! :mrgreen:

Pour ceux qui pratiquent les concerts, l'importance du placement de l'auditeur est fondamentale sur le ressenti et de la même manière les choix du preneur de son impliquent une variété de ressenti et que dire de l'appareil de reproduction acoustique qu'est le casque impliquant aussi sa proposition voulue ou subite par le "concepteur technique".
Heureusement ce n'est pas terminé, notre cerveau "subjectif" rajoute sa dose pour apprécier ou déprécier, suivant l'idée qu'il se fait de son placement dans l'espace, dans ce qu'il croit être son concert idéal !

Bref, ma propre décomposition de l'importance des choses me rapprochent de la technicité du transducteur en terme de système vibratoire égale sur la bande audible, sur sa réactivité la plus efficace, sur la maîtrise des résonances propres et après vaille que vaille, je subirai l'intervention du preneur de sons et je disciplinerai mon cerveau à écouter la musique plutôt que se prendre pour le directeur artistique ! :mrgreen:
Oui c’est ta quête personnel, chacun la sienne :)
c'est implicite, n'est ce pas ? - bien que je ne suis pas sur d'être en "quête"
Le placement hmmmm? Si on va au même concert et que tu sois dans les premiers rangs et moi dans les derniers crois tu une seule seconde que nous aurons la même idée ou perception du placement des musiciens ?
Non, c'est d'ailleurs ce que j'écrivais, enfin je crois !
De plus, comme je l’écrivais une fois quand je regarde et écoute un concert sur le site de berliner philharmonique il est difficile de corréler écoute et placement sur certaines prises de son...
c'est sur que les gros plans et les plans larges sans changement de la reproduction sonore, ça peut troubler, alors qu'au concert je suis soudé sur mon siège !
Casques : AKG K240 Monitor, K340, K702, K371 - AudioTechnica AD900X, R70X - Beyerdynamic T1.V2, DT1990 Pro, DT1770 Pro, DT990 Pro, Custom One Pro - KOSS ESP95X -
OK3D Precioso, TE.V3 - Oppo PM3 - PHILIPS Fidelio X1, X2 - Sennheiser HD560S - STAX SR-207, SR-404 Signature, SR-L700
Casques vendus : Audeze LCD2-F - Focal Elear - Sennheiser HD600, HD650, HD660S

Avatar de l’utilisateur
Cladane
Messages : 976
Inscription : lun. oct. 01, 2018 11:58 am
Localisation : Ornans 25 FR
Contact :

Re: Réflexions autour de notre Objectivité/Subjectivité

Message par Cladane » dim. sept. 06, 2020 1:31 pm

Bonjour tous,
Pierre Paya a écrit :
dim. sept. 06, 2020 7:59 am
Cladane a écrit :
sam. sept. 05, 2020 1:18 pm
L’ambiguïté de l’audiophilie mais pas de l’audiophile. Comment exploiter du matériel (au final une électronique) même si qualifié hi-fi pour matérialiser sa recherche du son qu’on aime (ou plutôt son objectif de rendu sonore) ?
Je ne comprends pas ta question Claude, donc sans être sûr d'y répondre, je sais par expérience relative à mes nombreux contacts, que chacun d'entre nous et tous autant que nous sommes, nous recherchons juste, "notre" son.

Beaucoup pensent que "leur" son est le "vrai" le "réel", "celui du concert" mais le problème c'est que tout ces "sons" sont issus de systèmes très différents et donc différents eux mêmes, ne peuvent pas tous être "justes" en référence au son du concert !

D'autres savent qu'ils s"écartent de la vérité (c'est mon cas) et savent que le juste, c'est le concert et que l'écoute chez soi, c'est le compromis sans l'image.
Très important l'image, la présence visible des interprètes.

Et aiment à se repaître d'un son qui "leur parle", qui les fait vibrer.
C'est pas plus compliqué que ça...

Et je dirai pour finir, qu'à l'arrivée les écarts entre les systèmes pris pour "justes" et les autres considérés comme "colorés" sont moins importants que les différences de perceptions que l'on peut avoir de l'orchestre selon que l'on soit placé en face à 5 mètres, à droite à 20m, ou à l'extrême gauche sur le dernier balcon...

Le concert peut finalement n"être pas plus juste, que nos systèmes "justes" ou "colorés"

Pierre
Je reprends le commentaire pour rebondir sur la notion de justesse d’un système.

Pour moi, le système ne peut être juste que vis-à-vis de l’enregistrement. Si le système parvient à faire entendre l’enregistrement mastérisé par l’ingé son. Ceci de manière objective. Le test idéal serait que l’ingé son vienne à la maison pour confirmer qu’il entend bien son enregistrement :lol:
Sachant qu’une telle démarche s’appliquerait selon moi plus au Classique dans la mesure où le mélomane cherche à différencier les interprétations.

Le Concert est uniquement accessible à travers le prisme de l’enregistrement. De fait, l’aspect positionnement est imposé par la place des micros et effectivement le ressenti serait différent en étant présent dans la salle selon la place.
Mais pour tout un chacun à sa place, l’écoute n’est pas juste mais réelle.

Ensuite la part subjective est le plaisir ou pas relatif à cette écoute, Concert ou enregistrement.
Premier système hifi en 1978: platine Technics, ampli SCOTT, enceintes 3A, disques DG.
Système : Barrette Nodal Audio LMP2 + P0, Melco S100, Antipodès S40+S60, EmmLabs NS1 + DV2, Viva Solista 845 Elrog, Susvara, Utopia, Raal SR1a, MySphere 3.2, LCD4, Empyrean, Odin mk2, HD800 moddé, câbles Nodal P0-AbsolueC Réf XLR-Esprit secteur-DHC Prion4-X16 Plussound-Legato Fuocoso
SUB Voxativ Z.Bass
Enceintes Voxativ Hagen AF-2.6
Roon
Musiques: Symphonies, Concerti violon/piano.

Avatar de l’utilisateur
Pierre Paya
Messages : 1431
Inscription : dim. sept. 30, 2018 2:56 pm
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Réflexions autour de notre Objectivité/Subjectivité

Message par Pierre Paya » lun. sept. 07, 2020 9:24 am

Bonjour René,
Renecito a écrit :
dim. sept. 06, 2020 9:16 am
J'aime bien le concert "juste" qui ne serait pas plus "juste" qu'un système de reproduction ! :mrgreen:
Je n'ai pas tout à fait dit ce que tu as bien aimé et j'en suis désolé :mrgreen:
Pierre Paya a écrit :
dim. sept. 06, 2020 7:59 am
Le concert peut finalement n"être pas plus juste, que nos systèmes "justes" ou "colorés"
Je voulais exprimer l'idée selon laquelle, nous n'entendons pas la même chose, lors d'un même concert si la place d'écoute change.
Et que, ces différences d'écoutes dues à l'emplacement, sont à l'arrivée bien plus importantes que celles que l'on peut avoir entre deux systèmes, 'juste" ou "colore" ou tous les mots que l'on peut trouver pour définir leur signature sonore

Pierre

Répondre