Kennerton Odin mk2 et nouvel Odin; Odin Thridi (mk3); Thror; Thekk; Vali et nouveau Vali; Magni; Magister Pro; Jörd

Les casques sédentaires
Avatar de l’utilisateur
Sylvanor
Messages : 170
Inscription : lun. oct. 01, 2018 1:51 pm
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Kennerton Odin mk2; Odin Thridi (mk3); Thror; Vali; Magni et autres casques Kennerton

Message par Sylvanor » ven. août 23, 2019 11:56 pm

Dans quel sens qualifies-tu le Thror de "dépouillé", Cladane ?
Mon écoute du Thror était trop brève pour en juger mais l'Odin sonne plutôt riche alors ça me surprend. N'est-il pas déjà plus riche que l'Utopia ?
Matériel : côté planars/edyns - ampli Viva Egoista 845 + Vectura C, Audeze LCD-4, Kennerton Odin MK2, JPS Labs Abyss V1, Sennheiser HD650
Côté estats - amplis KGSSHV Carbon CC et Stax SRM-727, Stax SR-007 MK2, Stax SR-009, et Ifi Audio IESL
Dac Weiss Médéa+, préampli McIntosh C2300, conditionneur Gigawatt PC-4 Evo

Avatar de l’utilisateur
eric65
Messages : 581
Inscription : lun. oct. 01, 2018 7:56 pm

Re: Kennerton Odin mk2; Odin Thridi (mk3); Thror; Vali; Magni et autres casques Kennerton

Message par eric65 » sam. août 24, 2019 7:54 am

Salut Sylvain.

Peut-être que Claude veut dire que le Thror (comparé au Susvara) est "dépouillé" d'harmoniques supérieures pour une note donnée (en effet, le Thror privilégie la restitution de la note fondamentale au détriment de ses harmoniques supérieures, qu'il écourte un peu, essentiellement pour les harmoniques supérieures dans l'aigu et le sur-aigu) (c'est en particulier le cas des cymbales comme expliqué dans mon CR lors du comparatif Thror versus Magni) ou alors, mais c'est a priori plutôt une qualité pour un transducteur, c'est qu'il est "dépouillé" en distorsions harmoniques (c'est à dire qu'il a une très faible distorsion harmonique : il "distorsionne" peu et colore peu le son).

Cette fois-ci comparé à l'Utopia, le Thror s'en différencie par une plus grande épaisseur des timbres (il est moins maigre ou plus plein, suivant son point de vue).

Cette fois-ci comparé à l'Odin mk2, le Thror est moins plein (moins dense ou plus maigre suivant sont point de vue) au niveau des timbres, et "distorsionne" moins (a moins de distorsions harmoniques ou d'harmoniques de distorsions) que l'Odin, ce qui fait aussi que le Thror peut apparaître comme "moins riche" dans les timbres (moins de distorsions harmoniques et de colorations), mais il est aussi plus juste pour l'exactitude des timbres (moins colorés et de rendu plus naturel) et pour la tonalité (plus juste).

Je reprends mes deux images fétiches de Katniss Everdeen dans les Hunger Games (ci-dessous) : la première image de Katniss apparaît comme "dépouillée" d'artifices (comme par exemple de maquillage ostentatoire) et apparaît de ce fait comme plus naturelle (car moins colorée, plus juste en couleur, moins saturée, moins artificielle, moins ostentatoire).
Mais cette absence d'artifices fait que la première image (de la même actrice) fait aussi moins d'effets et se remarque moins : pas d'effet WOW avec la première image (contrairement à la deuxième image) ; il en est de même avec le Thror (casque naturel et "dépouillé" d'artifices) versus d'autres casques plus démonstratifs, plus colorés et plus saturés dans la restitution des timbres (plus artificiels ou moins réalistes).

Là, le rendu naturel du Thror s'oppose à l'artifice (tout comme ces deux images ci-dessous).

Image
Naturel

Image
Artifice

Sinon, je connais assez mal le Susvara, mais il semblerait que ce soit aussi un casque très naturel dans le rendu du son (tout comme le Thror), mais en plus riche (plus brillant, plus saturé) que le Thror pour la restitution des harmoniques supérieures des notes (surtout dans l'aigu), et aussi en "plus aérien", avec peut-être des timbres un peu moins denses (et épais) que ceux du Thror (Nb : le Susvara se rapprocherait le plus, pour les casques orthodynamique, des casques électrostatiques).
Le Susvara (pour la richesse des timbres) est de ce fait moins sobre que le Thror de ce point de vu ! ;) ; cependant, la dynamique du Susvara, du moins avec la plupart des amplifications pour casques, semble assez sage (tout comme celle du Thror, et peut-être même encore plus encore que le Thror) ; en comparaison directe, la dynamique du Magni (casque électrodynamique fermé), surtout dans les basses, est (assez nettement) plus importante que celle du Thror (et probablement aussi du Susvara), comme déjà décrit dans mon CR lors du comparatif Thror versus Magni de mon fils.

Eric

Avatar de l’utilisateur
eric65
Messages : 581
Inscription : lun. oct. 01, 2018 7:56 pm

Re: Kennerton Odin mk2; Odin Thridi (mk3); Thror; Vali; Magni et autres casques Kennerton

Message par eric65 » dim. août 25, 2019 10:50 am

Bonjour à tous.

Après ma muse Jennifer Lawrence (en particulier dans la saga les Hunger Games), je ne pouvais passer sous silence une autre muse, cette fois-ci française, la belle Nolwenn Leroy, dans son dernier album, pour une fois pas trop mal enregistré (qualité CD ) "Folk".

Image



Et bien, que donne la voix de Nolwenn Leroy (pas avec le Thror, car je la connais par cœur :) ), mais cette fois-ci avec le Kennerton Magni de mon fils ?

Et pendant qu'on y est, aussi avec d'autres CD de musique: pop / folk, rock et reggae (Angèle, Dire Straits, Bob Marley ; L.E.J) ?

Le Magni écouté sur mon système audio que vous connaissez tous (Lecteur de CD et dac Audiomat (plus performants et résolvants pour la lecture d'un CD que mon lecteur de Blu-Ray utilisé pour regarder et écouter le Concert Live in Prague de Hans Zimmer, lors de mon premier CR du Magni) + ampli Viva 2A3).

Image

Et bien, pour une écoute quasi exclusive du casque Magni de mon fils sur ce système audio (Nb : j'ai très peu écouté le Thror) avec tous ces CD, j'ai été agréablement surpris de la qualité de ce casque Magni, en particulier pour la très belle voix de Nolwenn, mais aussi les non moins intéressantes voix féminines du trio L.E.J (Lucie, Elisa et Juliette), ainsi que la voix originale de la jeune et talentueuse chanteuse Belge Angèle (que m'a fait découvrir mon épouse, qui écoute beaucoup Virgin radio en allant au travail). Toutes ces voix sont très belles à entendre, claires et distinctes, chaleureuses, même si elles n'ont pas la même épaisseur et texture que celle du Thror (elles sont un peu lissées avec le Magni), mais elles ne sont pas aigres ou indistinctes ; les timbres semblent assez fidèles, même si plus minces que ceux tu Thror.
En plus des voix, la dynamique du Magni est excellente.

Un remarque, importante à faire sur le Magni : avec une signature plus en V que celle du Thror (plus plat pour la signature), le Magni s'écoute (et doit même s'écouter) à volume sonore modéré pour obtenir le meilleur équilibre entre les 3 registres (basses - medium - aigu), surtout pour une écoute sédentaire dans un lieu silencieux, sinon, l'écoute risque d'être "too much" avec une dynamique exacerbée dans les basses et un aigu un peu trop présent.
C'est tout le contraire du Thror, bien plus doux que le Magni, et qui supporte très bien une augmentation de volume pour renforcer la dynamique subjective, en particulier dans les basses.
Donc, dans un environnement calme, écouter le Magni de préférence à faible niveau, c'est là qu'il est le mieux équilibré.

En revanche, dans un environnement bruyant (dans la rue, métro, bus, voiture), là le Magni devrait tirer son épingle du jeux dans cet environnement moins favorable qui a tendance à effacer les basses et déséquilibrer le son (réflexe stapédien de l'oreille enclenché dans les lieux bruyants) : là, je pense, qu'en écoutant plus fort le Magni (pour couvrir les bruits ambiants, malgré que ce soit déjà un casque fermé), le Magni devrait donner une assez bonne lisibilité à la musique écoutée dans ces environnements "urbains" (à tester en utilisation nomade, dans la rue, avec un bon dap).

Bon dimanche à tous.

Eric

Avatar de l’utilisateur
Cladane
Messages : 368
Inscription : lun. oct. 01, 2018 11:58 am
Localisation : Ornans 25 FR
Contact :

Re: Kennerton Odin mk2; Odin Thridi (mk3); Thror; Vali; Magni et autres casques Kennerton

Message par Cladane » dim. août 25, 2019 8:27 pm

Sylvanor a écrit :
ven. août 23, 2019 11:56 pm
Dans quel sens qualifies-tu le Thror de "dépouillé", Cladane ?
Mon écoute du Thror était trop brève pour en juger mais l'Odin sonne plutôt riche alors ça me surprend. N'est-il pas déjà plus riche que l'Utopia ?
Comme le note @Eric65, ‘dépouillé’ correspond à un rendu plutôt sobre, parfois ‘rugueux’ du Thror, côté qui plaît bien.
Le Susvara sonne plus riche (dense) dans le sens où sa technologie (superbe maîtrise des vibrations) lui permet de rendre plus d’harmoniques (sur une note fondamentale) de bas niveau (faible amplitude) mais l’amplification doit être à la hauteur.
L’Odin ne sonne pas riche mais euphonique; il crée des harmoniques paires inexistantes qui plaisent beaucoup.

Les notes et harmoniques rendues par le Susvara sont des informations à l’origine dans le signal numérique (importance du DAC) d’où en Classique à mon sens cette capacité à sonner ‘naturel’ qui est remontée par tous les commentateurs.
Il n’a pas aussi facilement la largeur de scène du MySphere d’où un plus grand défi dans le choix des enregistrements.
Premier système hifi en 1978: platine Technics, ampli SCOTT, enceintes 3A, disques DG.
Système : Barrette Nodal Audio LMP2 + P0, Melco N1ZH/2, EmmLabs DV2, Viva Solista 845 Elrog, Susvara, Utopia, Odin mk2, HD800 moddé, câbles Nodal P0-Legato USB-AbsolueC Réf XLR-Esprit secteur-DHC Prion4.
Prévu: EmmLabs NS1, Roon ?
Musiques: Symphonies, Concerti violon/piano.

Avatar de l’utilisateur
eric65
Messages : 581
Inscription : lun. oct. 01, 2018 7:56 pm

Re: Kennerton Odin mk2; Odin Thridi (mk3); Thror; Vali; Magni et autres casques Kennerton

Message par eric65 » dim. août 25, 2019 9:27 pm

Bonsoir Claude.

Je suis assez d'accord avec ton analyse ci-dessus, à l'exception peut-être des mots parfois "rugueux" pour le Thror ; le mot "rugueux" me semble un peu fort, ou alors, en comparaison, l'Odin mk2 serait alors "très rugueux", ce qu'il n'est pas. ;)
Nb: tout est relatif entre ces casques de haute volée (Odin mk2 / Thror / Susvara) en matière de "rugosité" ou plus joliment dit de "subtilité des timbres" ;) ; mais on est d'accord pour le sens général, le Susvara est plus subtil (et fin) que le Thror, qui est lui-même plus subtil et fin que l'Odin mk2.

Sinon, oui, je suis d'accord avec le fait que le Susvara, de part l'extrême finesse de sa membrane, est capable de reproduire plus fidèlement les harmoniques "naturelles" de bas niveau (de faible à très faible amplitude) d'une note fondamentale (surtout dans l'aigu), donnant ainsi plus de richesse naturelle (et d'exactitude) à cette note.
Le Thror n'est pas capable de restituer aussi finement que le Susvrara toutes ces harmoniques "naturelles" de faible à très faible niveau (d'une note fondamentale), qu'il écourte donc dans sa richesse harmonique.
Mais le Thror ne "triche pas" en créant des "fausses harmoniques" de distorsion (distorsion harmoniques), contrairement à l'Odin qui enrichit artificiellement le son avec des distorsions harmoniques (distorsions harmoniques heureusement euphoniques, car de rang pair, très plaisantes à entendre, en particulier dans le medium (par exemple dans la saturation d'une guitare électrique)), mais qui n'existent pas dans la réalité.

En ce sens le son du Thror est de ce fait beaucoup plus propre et "honnête", car il ne rajoute pas de "fausses harmoniques" (de distorsion) ; de ce fait, il est effectivement plus sobre (et exact) que l'Odin, mais moins riche que le Susvara mieux doté que le Thror en "vraies harmoniques" (du moins pour les harmoniques "naturelles" de bas niveau (de faible à très faible amplitude) d'une note fondamentale, surtout dans l'aigu).

Comme tu le dis Claude, pour pouvoir profiter de toute la finesse, subtilité et richesse harmonique "naturelle" du Susvara (pour ces harmoniques "naturelles" de faible à très faible amplitude d'une note fondamentale), il faut des électroniques du plus haut niveau pour pouvoir reproduire toute cette subtilité, sans perte d'informations ou de déformations, en commençant par la source (enregistrements si possible Hi Res), puis le dac, puis l'ampli à la fois suffisamment puissant pour un casque aussi peu efficient qu'est le Susvara (sinon perte de dynamique et son maigre) et très subtile pour la restitution des dits timbres (sans déformation ou simplification) ; je crois que l'amplificateur à tubes VIVA Solista 845 mkIII va bien dans ce sens :) .

L'avantage du Thror, de part son efficience supérieure (comparé au Susvara) et son exigence moindre pour la qualité de la source pour la restitution des plus petits détails sonores, est qu'il est plus simple à mettre en œuvre, et qu'il peut se contenter de sources qui ne sont pas en Hi Res (comme des CD), et d'une amplification plus conventionnelle (par exemple un Chord Hugo 2) pour en profiter au maximum, sans apporter de colorations ou d'artifices excessifs (ostentatoires), tout en restant naturel ... dans sa sobriété. ;) :)

Eric

Avatar de l’utilisateur
Pierre Paya
Messages : 527
Inscription : dim. sept. 30, 2018 2:56 pm
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Kennerton Odin mk2; Odin Thridi (mk3); Thror; Vali; Magni et autres casques Kennerton

Message par Pierre Paya » lun. août 26, 2019 1:55 pm

Luke a écrit :
ven. août 23, 2019 7:09 am
Pierre Paya a écrit :
jeu. août 22, 2019 5:25 pm
Luke a écrit :
jeu. août 22, 2019 5:48 am

Edit :

Ce serait peut être intéressant de connaitre comment chacun se prépare et aborde les tests d'écoute. je ne parle pas de playlist...mais plus de l'attention ou l'inattention justement lors des écoutes ?
Que veux-tu dire exactement ?

Pierre
Bonjour Pierre

En fait, avant d'aller faire une écoute d'un système, que celle ci soit casque, enceinte, j'ai u peu toujours le même "rituel" ou habitude, pour essayer d'apprécier au mieux, voir le plus rapidement possible si il y a de nombreuses personnes en attente, donc c'est plus de cela auxquel je pensais. Par exemple :

- je n'écoute pas de musique pendant au moins 24/48 avant
- j'essaie d'être au calme avan avec des bruits naturels (nature...)
- no stress
- pas d'impatience, mais beaucoup de recul
- aucune attente particulière
- etc
- et ne pas écouter trop fort au début tant que tout n'a pas été essayer

Ces petites choses, font qu'en fait rapidement on peut se faire une excellente approche.
Okay, je comprends mieux, merci Jean-Luc !

Pierre
Système perso :
Lecteur Melco N1AH60 MKII
DAC Meitner MA1
Ampli Viva Solista
Casque Hifiman Susvara
Casque Mysphere 3.2
Caisson de grave Paradigm Defiance V10 + module Wifi


https://www.youtube.com/channel/UCzDsbR ... m6Q/videos

http://casques-headphones.com/

Avatar de l’utilisateur
Pierre Paya
Messages : 527
Inscription : dim. sept. 30, 2018 2:56 pm
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Kennerton Odin mk2; Odin Thridi (mk3); Thror; Vali; Magni et autres casques Kennerton

Message par Pierre Paya » lun. août 26, 2019 2:08 pm

Bonjour Eric,

Merci de nous faire partager tes impressions d'écoute du Magni vs Thror, de manière aussi complète et détaillée

Romain, Ludovic et toi Eric, vous comprenez peut-être à présent pourquoi j'avais émis des réserves quand aux commentaires de Mr William Murdock sur ses deux vidéos.

Pierre
Système perso :
Lecteur Melco N1AH60 MKII
DAC Meitner MA1
Ampli Viva Solista
Casque Hifiman Susvara
Casque Mysphere 3.2
Caisson de grave Paradigm Defiance V10 + module Wifi


https://www.youtube.com/channel/UCzDsbR ... m6Q/videos

http://casques-headphones.com/

Avatar de l’utilisateur
eric65
Messages : 581
Inscription : lun. oct. 01, 2018 7:56 pm

Re: Kennerton Odin mk2; Odin Thridi (mk3); Thror; Vali; Magni et autres casques Kennerton

Message par eric65 » lun. août 26, 2019 7:13 pm

Bonsoir à tous,

Bonsoir Pierre.

Oui, Pierre, je comprends tes réserves sur ces deux vidéos.

Sinon, un dernier mot à dire concernant ce comparatif Magni / Thror : quand on a ces deux casques entre les mains, force est de reconnaître une impression de solidité et de qualité pour les matériaux choisis, supérieure pour le Thror comparé au Magni.

Le Thror n'est pas beaucoup plus lourd que le Magni, mais il inspire beaucoup plus confiance pour la solidité et la pérennité des matériaux utilisés, à commencer par l'arceau du Thror, plus lourd et robuste : c'est un peu comme comparer une voiture allemande (Audi par exemple) avec n'importe quelle voiture française.

En revanche, l'arceau du Magni est particulièrement confortable et pratique à utiliser, ainsi que les pads (plus mous et plus souples que ceux du Thror, quand à eux plus fermes) : on a vraiment l'impression d’enfiler des pantoufles avec l'arceau et les pads souples du Magni, alors qu'avec le Thror, on a plutôt l'impression d'enfiler des chaussures de ville habillées (avec un chausse pied !) :mrgreen:
Mais une fois les chaussures de ville enfilée, et bien ajustées (grâce au chausse-pied), avec le cuir rodé, et bien elle se comportent comme n'importe quelle chaussure habillée de ville, avec classe et distinction ... :P

Eric

Avatar de l’utilisateur
Cladane
Messages : 368
Inscription : lun. oct. 01, 2018 11:58 am
Localisation : Ornans 25 FR
Contact :

Re: Kennerton Odin mk2; Odin Thridi (mk3); Thror; Vali; Magni et autres casques Kennerton

Message par Cladane » lun. août 26, 2019 8:00 pm

Bonjour,
En ce sens le son du Thror est de ce fait beaucoup plus propre et "honnête", car il ne rajoute pas de "fausses harmoniques" (de distorsion) ; de ce fait, il est effectivement plus sobre (et exact) que l'Odin, mais moins riche que le Susvara mieux doté que le Thror en "vraies harmoniques" (du moins pour les harmoniques "naturelles" de bas niveau (de faible à très faible amplitude) d'une note fondamentale, surtout dans l'aigu).
Je pense aussi ainsi. De fait ‘rugueux’ est utilisé du fait de certaines notes lorsqu’elles sont ‘abrégées’ de leurs harmoniques, principalement dans le grave. A noter le rapprochement vers la phonétique allemande alors que le Russe est très mélodieux.

Les comparatifs Magni/Thror ne pourraient pas être complétés par l’approche d’autres constructeurs comme Sennheiser, Focal ou Fostex en casques fermés ?
Premier système hifi en 1978: platine Technics, ampli SCOTT, enceintes 3A, disques DG.
Système : Barrette Nodal Audio LMP2 + P0, Melco N1ZH/2, EmmLabs DV2, Viva Solista 845 Elrog, Susvara, Utopia, Odin mk2, HD800 moddé, câbles Nodal P0-Legato USB-AbsolueC Réf XLR-Esprit secteur-DHC Prion4.
Prévu: EmmLabs NS1, Roon ?
Musiques: Symphonies, Concerti violon/piano.

Avatar de l’utilisateur
eric65
Messages : 581
Inscription : lun. oct. 01, 2018 7:56 pm

Re: Kennerton Odin mk2; Odin Thridi (mk3); Thror; Vali; Magni et autres casques Kennerton

Message par eric65 » mar. août 27, 2019 9:19 am

Cladane a écrit :
lun. août 26, 2019 8:00 pm
Bonjour,
eric65 a écrit :En ce sens le son du Thror est de ce fait beaucoup plus propre et "honnête", car il ne rajoute pas de "fausses harmoniques" (de distorsion) ; de ce fait, il est effectivement plus sobre (et exact) que l'Odin, mais moins riche que le Susvara mieux doté que le Thror en "vraies harmoniques" (du moins pour les harmoniques "naturelles" de bas niveau (de faible à très faible amplitude) d'une note fondamentale, surtout dans l'aigu).
Je pense aussi ainsi. De fait ‘rugueux’ est utilisé du fait de certaines notes lorsqu’elles sont ‘abrégées’ de leurs harmoniques, principalement dans le grave. A noter le rapprochement vers la phonétique allemande alors que le Russe est très mélodieux.
Bonjour Claude,

Toi qui possèdes un Susvara et qui a possédé aussi un Abyss (Phi ou TC ?), tu devrais alors être très intéressé par la dernière vidéo de la chaîne YouTube de Pierre et Franck concernant l'Abyss TC comparé au Susvara, les deux casques écoutés sur un amplificateur à tubes Viva Solista 845 (l'ampli le plus puissant du showroom).


https://musique-o-casque.com/viewtopic.php?p=3206#p3206

En faveur de l'Abyss TC, sa scène sonore XL et son grave "abyssal" (avec plus de niveau, de profondeur et de dynamique que celui du Susvara, qui lui apparaît comme comparativement "écourté" (?) ;) ).

En faveur du Susvara (citations d'extraits de Pierre dans cette vidéo):

(Susvara versus Abyss TC) "Je préfère nettement la propreté du message, la plus grande justesse de timbre et la sensation supérieure "d'y être" que me donne le Susvara".

(Abyss TC versus Susvara) "Son médium, son haut médium, son haut médium-aigu, et ça je l'ai pointé, mais son aigu aussi, n'atteignent pas le niveau de justesse ni de raffinement extrême de ceux du Susvara".

Dommage que Pierre n'ait pas comparé l'Abyss TC au Kennerton Thror! ;) :)

Pour ma part, je pense que le Thror devrait très bien s'en sortir concernant la propreté du son (moins entachée que l'Abyss d'harmoniques "artificielles" de distorsions sur toutes les fréquences) et sa justesse tonale (plus juste (et naturelle) dans le médium, haut médium, haut médium-aigu et aigu que l'Abyss).
L'Abyss TC devrait se rattraper (tout comme avec le Susvara) concernant sa scène sonore XL et la profondeur de ses basses (basses de l'Abyss plus importantes en niveau et aussi plus dynamiques et percutantes que celles du Thror et du Susvara).

Cladane a écrit :
lun. août 26, 2019 8:00 pm

Les comparatifs Magni/Thror ne pourraient pas être complétés par l’approche d’autres constructeurs comme Sennheiser, Focal ou Fostex en casques fermés ?
Oui, bien sûr : à quand un comparatif de l'étonnant casque Kennerton Magni (à commencer par son prix) avec par exemple le Focal Elégia ? (un autre casque électrodynamique fermé, de même ordre de prix : 900 euros TTC pour l'Elegia versus 750 Euros TTC pour le Magni), et pourquoi pas aussi, soyons fou, avec le Focal Stellia (4 x plus cher que le Magni) ou le Sennheiser HD 820 (3 x plus cher que le Magni) ?
Le Magni serait-il alors ridicule lors de ces intéressants comparatifs ??

Très bonne journée à tous.

Eric

Répondre