Page 7 sur 7

Re: Egalisation, softs de lecture ect...

Publié : sam. août 01, 2020 12:51 pm
par Pierre Paya
Cladane a écrit :
sam. août 01, 2020 8:33 am
Je conseille vivement l’étude de l’Histoire de la Musique :geek:
Thib a écrit :
sam. août 01, 2020 9:28 am
Pierre je sens qu’il va encore falloir ouvrir un nouveau sujet « science de la musique »! :lol:
Trebor a écrit :
sam. août 01, 2020 12:17 pm
Je suis pour le sujet "science de la musique" et prêt à remettre en cause mon peu d'intérêt intellectuel pour la culture musicale !
Okay !
Okay !

Ils sont turbulents ces intellectuels...

Image

Vous l'avez votre sujet, mais je n'ai pas la main pour l’insérer dans le sujet "Musique"...

Pierre

Re: Egalisation, softs de lecture ect...

Publié : sam. août 01, 2020 1:45 pm
par Trebor
Bon, là, je file, la petite m'attend.
Amitiés à tous.
A +

Re: Egalisation, softs de lecture ect...

Publié : sam. août 01, 2020 5:16 pm
par Cladane
Renecito a écrit :
sam. août 01, 2020 9:09 am
Tant qu'à frimer, j'utilise cela depuis plusieurs décennies :
Image

complété de ceci :
Image

sans compter plein de biographies de compositeur ou d'analyses d’œuvres par genre chez Fayard ! :oops:
Une photo très sympa qui fait plaisir à répliquer. Bravo René.

Mon dernier achat:

Image

Nos discussions sont très intéressantes mais n’oublions pas de revenir à certains fondamentaux de nôtre nature humaine qui malgré toutes nos différences d’approches nous relient.
Pensons bien que la nature du cerveau n’est pas uniquement émotive ou sensorielle mais réellement cognitive. Un Homme dans son Essence doit comprendre pour s’approprier un sujet.

A méditer :

https://philosciences.com/philosophie-e ... opre-homme
Même si l'affaire est loin d'être tranchée et que notre proposition reste hypothétique, il est important de poser le problème des capacités humaines autrement qu'en termes de réduction au cerveau ou d'existence de l'esprit. Autrement dit, le problème devient : y-a-t-il, ou pas, un niveau réel, une forme d'existence (quel que soit le nom qu'on veuille lui donner) qui soit l'intermédiaire nécessaire en l'homme pour générer les conduites intelligentes, finalisées, symboliques, langagières, communicationnelles et la pensée sous ses différentes formes.

Re: Egalisation, softs de lecture ect...

Publié : sam. août 01, 2020 5:28 pm
par Renecito
Cladane a écrit :
sam. août 01, 2020 5:16 pm
Pensons bien que la nature du cerveau n’est pas uniquement émotive ou sensorielle mais réellement cognitive. Un Homme dans son essence doit comprendre pour s’approprier un sujet.

A méditer :

https://philosciences.com/philosophie-e ... opre-homme
Même si l'affaire est loin d'être tranchée et que notre proposition reste hypothétique, il est important de poser le problème des capacités humaines autrement qu'en termes de réduction au cerveau ou d'existence de l'esprit. Autrement dit, le problème devient : y-a-t-il, ou pas, un niveau réel, une forme d'existence (quel que soit le nom qu'on veuille lui donner) qui soit l'intermédiaire nécessaire en l'homme pour générer les conduites intelligentes, finalisées, symboliques, langagières, communicationnelles et la pensée sous ses différentes formes.
Prudence, cela n'est qu'une hypothèse.
A titre d'exemple d'une hypothèse "philosophique" jamais vérifiée, le "Surmoi Freudien" !

Re: Egalisation, softs de lecture ect...

Publié : dim. août 02, 2020 9:11 am
par Trebor
Ne perd pas de vue @Cladane, Claude si je me souviens, que les expressions "nature du cerveau", "réellement cognitive", "Homme dans son essence", "s'approprier un sujet" n'ont pas de réalité intrinsèque. L'humain les fabrique pour se justifier par lui-même. Nous avons cette tendance à revivre ce que nous avons nous-mêmes créés pour le confondre ensuite avec La création.

Pour moi, il n'y a pas de philosophie de la musique. Si nous n'étions pas nés d'un son, primordial en l'occurence, nous n'aurions pas pu parler ni penser. Précédant ou antérieure à la parole et la pensée, c'est sur quoi la musique, issue du son primordial, nous ramène.
Fort de cette réalité, je n'apprécie pleinement une pièce musicale qu'après avoir purgé la conscience de toute pensée et de toute émotion intentionnelle. La relation directe, en "face-à-face", sans intermédiaire cognitif créer elle-même l'émotion musicale. Elle n'a rien à voir avec les émotions de la vie quotidienne.
C'est juste une expérience personnelle.

Robert

Re: Egalisation, softs de lecture ect...

Publié : dim. août 02, 2020 9:29 am
par Renecito
Ne basculons pas d'une thèse à l'autre, car la musique peut être aussi un support illustratif à des messages "littéraires", tels que les troubadours, l'opéra, les poèmes symphoniques, les ballets, le lied, la romance, la chanson, etc....
Dans ce cas, la connaissance intellectuel du message "littéraire" participe aussi à notre ressenti, en l'augmentant ou en le réduisant.
Pour ma part, je me méfie de tout dogmatisme, tout en considérant que "chacun voit midi à sa porte" !

Re: Egalisation, softs de lecture ect...

Publié : dim. août 02, 2020 8:45 pm
par Trebor
Voilà Renecito, c'est exactement ça ; chacun a son expérience de la musique qu'il relate avec les mots qui lui sont propres. Aucune expérience n'est supérieure à un autre.
L'intérêt d'un forum qui autorises ces échanges est de permettre le brassage toujours enrichissant des paroles afin d'éviter de s'enfermer tout seul dans le dogmatisme.