Cables Legato

Les accessoires
Avatar de l’utilisateur
Pierre Paya
Messages : 1910
Inscription : dim. sept. 30, 2018 2:56 pm
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Cables Legato

Message par Pierre Paya » mer. déc. 29, 2021 5:47 am

Bonjour à tous,
Bonjour Claude,

Oui, je pense comme toi

En tout cas, c'est bon de te relire ici ! :D

Pierre

Prevalli
Messages : 174
Inscription : dim. août 11, 2019 10:44 am

Re: Cables Legato

Message par Prevalli » dim. janv. 30, 2022 9:19 am

Claude a raison de dire ce qu'il recherche au casque.
Il faut savoir accepter les limites de chacun des modes d'écoute. Et à la fin savoir oublier le plus pour écouter mieux.

Néanmoins pour le piano je pense que certains enregistrement arrivent à lui rendre ustice même au casque. Après je pense que jamais je n'obtiendrais l'émotion et la puissance d'un orchestre symphonique ou d'un piano de concert réel au casque. Le visuel apporte beaucoup pour apprendre la richesse des timbres et de l'interprétation.

La fréquentation des concerts est donc pour moi essentielle pour apprécier au casque la musique.
  • Systeme Casques: Abyss 1266TC / Susvara / Mysphere 3.2/ Danacable Nirvana / DAC Meitner MA3 / Viva Egoista 845 MkII / cables modu Atlas Hyper Symmetrical RCA / secteur Nordost Red Dawn / Atlas 4DD + Barette Gigawatt Pf1E

patrick Cesaratto
Messages : 58
Inscription : lun. avr. 12, 2021 7:23 am
Localisation : Aulnay sous bois
Contact :

Re: Cables Legato

Message par patrick Cesaratto » ven. févr. 11, 2022 10:08 pm

Bonjour à tous,

Que nos systèmes soient dotés de casques ou d’enceintes, pour moi notre recherche est le plaisir d’écouter de la musique. Ce plaisir revêt, selon les uns et les autres, des choses différentes.
Ce plaisir m’est donné par l’accès, à la richesse de l’écriture musicale et à son interprétation.
La richesse de l’écriture, c’est pouvoir entendre tout ce qui a été écrit. Si sur un Quatuor, j’ai peine à entendre ce que joue un des instrumentistes. Je perds quelque chose sur l’écriture musicale. On retrouve la même chose sur tous styles de musiques.
La richesse de l’interprétation, c’est pouvoir entendre sa particularité. Ne me quitte pas de Brel a été interprété par moult interprètes pour notre plus grand plaisir.
Un exemple pour illustrer tout cela :
Je me suis rendu, pas plus tard que dimanche dernier, chez un passionné de musique classique et jazz. Sa discothèque, une pièce entière remplie de CD et de vinyles, faisait penser à la Grotte d’Ali Baba. Heureux les possesseurs de musique dématérialisées, ils récupèrent une pièce de plus…
Nous avons écouté beaucoup de chose. Un LP a particulièrement attiré mon attention. Le concerto pour violon et orchestre de Sibelius avec Ferras direction Karajan.
Sur le troisième mouvement, j’ai eu du mal a lire les pupitres des cordes de l’orchestre. Il faut dire que le Berliner Philhamoniker en est très fourni. Je ne percevais presque pas non plus les instruments à vent cachés par les cordes. Je n’ai donc pas eu le plaisir d’accéder à la richesse de l’écriture musicale de cette œuvre.
Le violon manquait de richesse harmonique dans le haut médium que Ferras maitrise pourtant avec élégance et subtilité. Je ne percevais pas non plus l’identité de son vibrato. Je n’accédais donc pas complètement à la richesse de l’interprétation.
Nos systèmes ne reproduiront jamais les vrais moments musicaux et leurs instruments mais ils doivent donner accès à :
La richesse de l’écriture
La richesse de l’interprétation
Après mon passage chez ce très sympathique audiophile/mélomane, je pense avoir humblement mais surement enrichi la qualité de son système par le remplacement de trois câbles. Évidemment, Je n’aurais rien pu faire si les éléments le constituant n’avaient pas été de qualité.

Bonnes écoutes

Patrick

Thib
Messages : 388
Inscription : ven. avr. 19, 2019 12:26 pm

Re: Cables Legato

Message par Thib » lun. mai 23, 2022 3:25 pm

Bonjour à tous,

Voici quelques temps que je n’étais pas venu vous partager mes dernières pérégrinations audio et il est plus que temps d’y remédier avec aujourd’hui un retour sur la gamme complète des câbles électroniques Legato!

Ces derniers couronnent l’offre Legato. Ils comportent un système d’alimentation permettant notamment de maintenir l’intégrité du signal (notamment sur de plus longues distances) et d’optimiser les écarts d’impédances des appareils connectés en amont en aval de la chaine. L’objectif étant de les placer dans les meilleurs conditions de communication, peu importe l’inadéquation initiale des leurs caractéristiques sur ce point, à fin d’optimiser leur rendu sonore.

L’an dernier j’ai eu la chance de pouvoir tester en avant première le Rubato, milieu de gamme des câbles alimentés Legato, dont je vous ai proposé un compte rendu ici:
Compte rendu Rubato

Image

Pour résumer brièvement, ils m’avaient fait une forte impression sur deux aspects principaux:
- La fluidité sans faille du message, tout semblant glisser sans aspérité aucune
- La qualité des mediums, inégalée selon mon expérience, qui bénéficie tout particulièrement aux voix

Et j’émettais une réserve sur un point:
- Une perception de transitoires légèrement arrondis me crée une sensation de manque d’énergie dans les impacts

Malgré cette réserve, ce câble à cependant réussi une prouesse toute particulière: jamais auparavant je ne m’étais détaché à ce point de l’analyse pour me plonger tout simplement dans la musique. Si je devais le résumer je dirais que ce câble est une machine à transformer les audiophiles en mélomanes. Même si je n’avais pas craqué pour lui à la suite du test, il était donc resté à une place toute particulière dans mon esprit.

Avant d’aller plus loin je tiens cependant à vous rappeler un élément fondamental à mes yeux:
:!: Tous les commentaires que je vous partage sont à prendre comme des indications de tendances et non comme des vérités absolues.

Plusieurs raisons à cela:
- Les matériels pourront réagir différemment entre eux ou selon le lieu d’écoute. Je précise à titre d’exemple que j’ai depuis eu l’occasion de re-tester plusieurs câbles sur d’autres systemes et que le manque que j’ai perçu chez moi pour le rubato sur les transitoires, ou bien la petite originalité dans le haut medium qui pouvait m’interpeler sur le referanza superior, ne se sont pas toujours manifestés sur les autres configurations
- Les gouts personnels de chacun, qui pourront inconsciemment nous amener à préférer des messages s’éloignant parfois de la parfaite neutralité au profit d’une petite coloration bien placée très plaisante. Cela en fera peut être bondir certain mais je l’assume parfaitement en ce qui me concerne. Ainsi une réponse qui pourra me plaire ou me déplaire, ou que j’estime équilibré ou non pourrait ne pas correspondre au niveau sur lequel vous placez votre propre référentiel
- Le type de musique que vous écoutez et qui peut nécessiter des qualités différentes. J’ai ainsi pu faire des écoutes qui m’ont semblé parfaitement délectables sur les styles de musique appréciés par le propriétaire qui me recevait, qui ont viré au presque détestables (j’en rajoute un peu pour la rime) en passant sur les miens. Je pense notamment à un système qui s’épanouissait à merveille sur des formations classiques petites ou grandes, du jazz et même du rock mais qui accrochait sur des voix de soul que n’écoutait pas du tout cette personne.


Legato Anniversario:

Tout d’abord je souhaiterais enrichir ce premier retour sur le Rubato par un autre concernant l’Anniversario. Ce dernier est le haut de la gamme de Legato qu’il domine en terme technologique et de prix.
Il y a tout d’abord une filiation évidente entre les deux câbles qui sont d’aspect similaire. L’Anniversario est cependant plus massif avec un câble faisant à peu près deux fois la taille du Rubato. Attention donc à la rigidité et au poids du câble sur les fiches de vos électroniques.
L’alimentation l’accompagnant est aussi beaucoup plus volumineuse, pour à peu près 3 fois la taille du précédant. A noter que sa capacité supérieure se manifeste par un point évident: après mise à l’arrêt il faut une quinzaine de seconde à l’alimentation du Rubato pour se décharger alors que cela peut dépasser la minute sur l’Anniversario.

Image

A l’écoute la filiation est tout aussi évidente entre les deux câbles. Tellement que pour une fois je ne vais pas vous faire un compte rendu détaillé car cela serait répéter ce que j’ai pu écrire sur le Rubato. Vous pouvez donc simplement reprendre ce dernier en vous disant que l’Anniversario est presque identique, pousse très légèrement chaque caractéristiques (NB: dans la bonne direction! :roll: ) et fait la différence sur un point particulier: l’aération.
La scène est chez moi, je dirais, correcte à plutôt bonne avec le Rubato (je n’avais d’ailleurs pas particulièrement commenté cet aspect dans mon compte rendu, n’étant à mes oreilles ni particulièrement bonne, ni mauvaise). Elle passe au niveau des toutes meilleures références que j’ai pu tester avec l’Anniversario. Les instruments sont mieux détourés, positionnés, espacés avec un sentiment supérieur de largeur et profondeur participant à une impression d’immersion encore plus prononcée.

La comparaison entre les deux confirme donc le positionnement très cohérent des deux cables, dans la même lignée et avec un rubato permettant de bénéficier à un tarif plus abordable des qualités de l’Anniversario et avec pour différence principale à mes oreilles une alimentation de capacité supérieure bénéficiant à l’aération pour ce dernier.

:!: Surtout, et c’est bien là le principal, pour les deux câbles, le même sentiment d’abandon devant la musique, d’écoute captivée par cette perfection des voix qu’aucun autre câble que j’ai pu testé n’égale, ni même se rapproche.

Nous sommes donc ici en présence d'un très grand câble, une véritable référence qui pourra avoir un impact positif significatif sur votre système, sous seul réserve que sa réaction sur les transitoires.

Encore une fois avant d’aller plus loin: la scène « moyenne » que j’ai pu expérimenter chez moi avec le Rubato, s’est révélée être déjà très bonne sur d’autre système où j’ai pu le tester. De même les limites que j’ai pu exprimer sur les transitoires pour le Rubato et qui se sont également retrouvées sur l’Anniversario chez moi, ne se sont pas manifestées sur tous les autres systèmes où j’ai pu les écouter.
J'en viens d'ailleurs suite à mes différents tests à émettre une hypothèse à confirmer: les réserves que j'émets ne se sont jamais manifestées sur des systèmes enceintes à amplification transistors et au contraire uniquement sur des systèmes casques à amplification tubes. Pour ce qui est du enceintes sur tubes et casques sur transistors je n'ai pas assez de recul.


Legato Finezza:


Grand écart dans les cables alimentés de Legato, voici cette fois la nouvelle entrée de la gamme électronique.
Nous sommes toujours dans un esprit de filiation sur la forme.

Image

Avec un câble à la même présentation mais encore plus fin et flexible que le Rubato et une alimentation dont la taille se réduit encore (de même évidemment que sa capacité, se vidant cette fois presque immédiatement après extinction).

Image

En revanche cela change plus sur le fond.
On reste heureusement bien dans la même ligne pour la qualité exceptionnelle des mediums et des voix qui sont logiquement très légèrement en retrait comparé au rubato, mais en restant toujours significativement au dessus de toutes mes autres références. L’aeration se positionne logiquement aussi un cran en dessous en raison de l’alimentation plus petite, devenant cette fois simplement correcte pour mon écoute.

Il y a par contre une différence nette d’approche sur les transitoires. Là ou Rubato et Anniversario sacrifient l’énergie des impacts pour se concentrer sur la fluidité et la définition, le finezza opte pour l’approche inverse: il sacrifie la définition et la fluidité pour améliorer l’impact et apporte l’énergie et la franchise qu’il me manquait dans les transitoires.
Résultat on atteint pour moi un équilibre très interessant car si ces impacts bénéficiant à la rythmique viennent certes légèrement dégrader la fluidité, la qualité hors normes des câbles électronique Legato à transmettre le message dans les mediums avec ces voix envoutantes, vient maintenir le sentiment d’une pleine immersion dans la musique. On a donc un plus de rythmique sans pour autant sacrifier le mélodique. La dégradation de la définition étant quand à elle suffisamment contenue pour ne pas être bloquante (tout du moins sur mon système à base de Mysphere qui est une référence en la matière).

En résumé une proposition d’approche différente vraiment très intéressante si vous aviez comme moi un manque d’impact sur votre système avec les autres éléments de la gamme éléctronique ou cherchez simplement à accéder aux sublimes des voix des câbles électroniques Legato à un tarif plus contenu.

Encore une fois comme dit plus haut: ces transitoires arrondis expérimentés sur mon système avec les Rubato et Anniversario, étaient tout à fait satisfaisant sur d’autre système où j’ai pu tester ces câbles…


De l’intérêt de l’artisanat local


On aborde cette fois une des parties les plus plaisantes qui m’anime dans l’univers de la haute fidélité: les rencontres et les échanges.
Il y a des grandes marques réputées, qui proposent des produits de grande qualité mais qui sont distantes car dans des schémas de production industriels. On discute de leur produits avec un revendeur, parfois un importateur, et quand on se rapproche de la marque, c’est souvent au mieux au travers d’un responsable commercial ou marketing sur un salon, ou au pire avec le SAV.
Et puis il y a des marques plus petites, mais parfois tout aussi réputées, proposant également des produits de grandes qualité mais rentrant cette fois dans des schémas plus artisanaux de production. Cette fois il est souvent possible de les contacter directement et même parfois d’échanger sur leur produits avec les ou le concepteurs.
Legato est de cette deuxième catégorie, et cela donne de belles rencontres et des moments d’échanges particulièrement agréables comme nous avions pu vivre avec Julien:
Visite chez Legato

Mais cela offre parfois aussi un avantage inégalable comparé aux grandes marques industrielles: pouvoir concevoir des produits sur mesure.

Imaginez un peu:
« Salut Patrick, c’est Thibaut, il est très sympa ton cable, mais est ce que je pourrais avoir le beurre et l’argent du beurre, les impacts du Finezza mais avec la scene de l’Anniversario?»
« Salut Thibaut, oui bien sur, je vais te bricoler un câble pour que tu puisses monter le Finezza sur l’alimentation du Rubato »
« Salut Patrick, c’est drôlement mieux dis donc, on gagne beaucoup sur la scene, mais j’aimerais aller encore plus loin »
« Hey Thibaut, tu as raison c’est tellement bien que je vais l’ajouter en option au catalogue. Tu peux essayer avec l’alimentation de l’anniversario mais chez moi c’est déséquilibré »
« Re-Patrick, merci pour l’alimentation, effectivement cette fois le cable ne gère plus la puissance de l’alimentation et la rythmique prend le pas sur le mélodique, c’est mauvais »
« Thibaut je vais te monter l’étage de sortie de l’Anniversario sur le Finezza pour voir si ca passe mieux »
« Patrick, c’est génial, j’ai à la fois les transitoires que je recherche, la grande scene de l’Anniversario tout en ayant les mediums fabuleux de tes cables électronique!! Je le garde! »


Cette personnalisation des produits pour coller au plus près des besoins personnels et particulier de votre système ainsi que les échanges de grande qualité qui l’accompagne sont un des plus grands bonheurs que je peux rencontrer dans la hifi et unique à ces artisants du beau son.

J'en profite d'ailleurs pour remercier chaleureusement Patrick pour les nombreuses heures passées à échanger jusqu'à aboutir au résultat recherché.

Nous avons en plus la chance que Patrick soit français et participe à MOC, profitez en pour en discuter et essayer!

Thibaut
Serveur Roon Nucleus et Qobuz
Streamer/dac Mola-Mola Tambaqui
Blocs mono Sun Audio SV-300BSM
Casque Mysphere 3.2

Prevalli
Messages : 174
Inscription : dim. août 11, 2019 10:44 am

Re: Cables Legato

Message par Prevalli » lun. mai 23, 2022 7:12 pm

La tu parles carrément de sur mesure. C’est formidable de la part de Patrick.

A l’occasion j’aimerais bien essayer sur prêt ces modulations alimentés car je suis assez convaincu par cette histoire d’impédance.

Mes essais sur câbles modulations passifs ne m’ont pas laissé de traces en A/B rapides sur des morceaux.
Je suis persuadé qu’une alimentation sur les câbles de modulation réserve un potentiel plus conséquent.

Je remarque que tes CR deviennent de plus en plus pro …
  • Systeme Casques: Abyss 1266TC / Susvara / Mysphere 3.2/ Danacable Nirvana / DAC Meitner MA3 / Viva Egoista 845 MkII / cables modu Atlas Hyper Symmetrical RCA / secteur Nordost Red Dawn / Atlas 4DD + Barette Gigawatt Pf1E

Thib
Messages : 388
Inscription : ven. avr. 19, 2019 12:26 pm

Re: Cables Legato

Message par Thib » mar. mai 24, 2022 7:22 pm

Prevalli a écrit :
lun. mai 23, 2022 7:12 pm
La tu parles carrément de sur mesure. C’est formidable de la part de Patrick.

A l’occasion j’aimerais bien essayer sur prêt ces modulations alimentés car je suis assez convaincu par cette histoire d’impédance.

Mes essais sur câbles modulations passifs ne m’ont pas laissé de traces en A/B rapides sur des morceaux.
Je suis persuadé qu’une alimentation sur les câbles de modulation réserve un potentiel plus conséquent.

Je remarque que tes CR deviennent de plus en plus pro …
Merci Pierre c’est sympa!
On peut toujours s’organiser une session pour essayer vu que j’en ai ai un à demeure maintenant :D
Par contre même alimenté, cela reste quand même un câble. Si tu n’as pas entendu de différence sur les précédents câbles de modulation que je t’ai prêté, il est peu probable que tu en entendes plus avec celui-ci car ils étaient vraiment très différents pour moi.
A voir quand même car tout peu se passer!
Serveur Roon Nucleus et Qobuz
Streamer/dac Mola-Mola Tambaqui
Blocs mono Sun Audio SV-300BSM
Casque Mysphere 3.2

bulpy
Messages : 87
Inscription : mer. févr. 02, 2022 7:34 pm
Localisation : Bobigny
Contact :

Re: Cables Legato

Message par bulpy » jeu. mai 26, 2022 3:03 pm

Bonjour Thibaut,

Joli CR pour moi qui vient de tester / acquérir chez Patrick secteur, USB, RJ45 et modu XLR.
Intéressant car je n'ai testé (jusqu'ici) que ses câbles passifs.
Mon sentiment aujourd'hui est celui d'une véritable synergie entre ces quatre câbles (+ à présent le Presenza secteur qui vient alimenter l'alim séparée de mon SOtM ultra, câble que j'ai en prêt en ce moment), qui à mon avis permet d'exploiter au mieux les qualités des électroniques qui composent mon système actuel. C'est, je crois, l'idée des câbles comme traits d'union entre éléments d'un même système : optimiser au mieux leur mise en oeuvre.
Du coup je demanderai un de ces quatre à Patrick à essayer un de ses câbles alimenté ! :idea:
casques : Hifiman Arya et Susvara
Streamer : SoTM SMS 200 Neo Ultra + alim SPS 500
DAC : Matrix X-Sabre Pro MQA
Ampli casque : Flux-audio VOLOT
tous câbles, secteur, modulation, USB, RJ45 : Legato

Répondre