Switch audiophile : le chaînon manquant ?

Les accessoires
Luke
Messages : 643
Inscription : mer. nov. 07, 2018 3:15 pm

Re: Switch audiophile : le chaînon manquant ?

Message par Luke » mer. juil. 21, 2021 6:19 am

Bonjour

Puisque l’on parle test ici…

Je suis en train d écrit un doc/mini livre sur la compréhension de ce que nous entendons.

J’y aborde le son, la musique, les dynamiques, supports, stéréophonies…

Je finalise justement en ce moment la partie test. Car en dehors de faire une confiance absolue au test AB dit en aveugle sous prétexte de passer pour un cretin si on ne le fait pas :) il y a forcément autre chose qui entre en jeu puisque les avis divergent constamment

Du coup je me suis intéressé à la mémoire auditive qui est quand même la base avec laquelle on juge, puis du coup la valeur que nous pouvons accorder à ce genre de test.

Une fois fini je le copierai ici.

PIANISTE88

Re: Switch audiophile : le chaînon manquant ?

Message par PIANISTE88 » mer. juil. 21, 2021 5:48 pm

Bonjour Julien,

Il faut toujours (parfois on oublie), mentionner le modèle des câbles.

Si on lit ton premier post, le câble Atlas était nettement moins bon que le Legato., dans le second post, c'est une purge :lol:

Quand on lit cela, c'est très négatif pour Atlas.

Par contre, quand on comprend que tu as comparé des câbles Atlas de modulation qui coûtent 208 euros pour 0,75m face à des câbles qui coûtent 850 euros pour un mètre, on se dit plutôt que ces câbles Atlas, quatre fois moins chers, réalisent un exploit en faisant presque match nul pour l'écoute au casque.

La comparaison de câbles devrait être aussi être réalisée sur différents systèmes de différents niveaux. Prenons une association d'entrée de gamme : Marantz PA6007 et Marantz CD6007, va-t-on avoir une différence aussi importante que celle que tu as constatée ?

En ce qui me concerne, j'ai besoin de 2 semaines mini pour comparer des câbles (c'est pour cela qu'on ne m'en prête pas surtout que je préfère avoir 2 paires en prêt pour avoir les même entre mon DAC et mon pré-amp et ce dernier et l'ampli). Et encore mon écoute n'est pas objective car mes câbles de modulation sont de la même marque que mes câbles enceintes (et là, nécessitant 2x7m, il n'y aura jamais d'upgrade), donc mes câbles de modulation ont une parenté avec mes câbles enceinte donc un avantage.

Des tests qui ne sont jamais faits car il faudrait trouver un protocole à mettre en place et beaucoup de boulot à faire : pour une différence de prix équivalente, quel type de câble semble apporter le plus. Par rapport à un câble à 100 euros, je ne suis pas sûr qu'un câble HDMI ou un câble secteur ou un câble casque à 500 euros apportent une différence d'un même niveau. Car ce que nous cherchons tous, c'est avoir le meilleur son / investissement.

Bonne soirée

P.-S. Parmi ceux qui ont la chance de faire des tests, combien ont réalisé un audiogramme ?

julien-hifi
Messages : 145
Inscription : dim. déc. 30, 2018 5:58 pm
Localisation : Paris

Re: Switch audiophile : le chaînon manquant ?

Message par julien-hifi » mer. juil. 21, 2021 8:30 pm

PIANISTE88 a écrit :
mer. juil. 21, 2021 5:48 pm
Par contre, quand on comprend que tu as comparé des câbles Atlas de modulation qui coûtent 208 euros pour 0,75m face à des câbles qui coûtent 850 euros pour un mètre, on se dit plutôt que ces câbles Atlas, quatre fois moins chers, réalisent un exploit en faisant presque match nul pour l'écoute au casque.

La comparaison de câbles devrait être aussi être réalisée sur différents systèmes de différents niveaux. Prenons une association d'entrée de gamme : Marantz PA6007 et Marantz CD6007, va-t-on avoir une différence aussi importante que celle que tu as constatée ?

Des tests qui ne sont jamais faits car il faudrait trouver un protocole à mettre en place et beaucoup de boulot à faire : pour une différence de prix équivalente, quel type de câble semble apporter le plus. Par rapport à un câble à 100 euros, je ne suis pas sûr qu'un câble HDMI ou un câble secteur ou un câble casque à 500 euros apportent une différence d'un même niveau. Car ce que nous cherchons tous, c'est avoir le meilleur son / investissement.

Bonne soirée

P.-S. Parmi ceux qui ont la chance de faire des tests, combien ont réalisé un audiogramme ?
Salut Philippe,

Oui tu as raison, les atlas sont toujours chez moi d'ailleurs. Là j'ai des Vectura M, beaucoup plus pratiques car très souples. Comme pour le câble Presenza, je n'ai pas senti un changement significatif à l'écoute au casque, mais en fait, c'est juste normal. Encore une fois, pour l'écoute au casque, je reste très dubitatif sur l'apport de câbles de modulation. En fait, il faudrait peut-être avoir un système le plus transparent possible ; je pense à l'ampli Benchmark hpa4 ou du chord?/ des casques comme l'utopia, ou encore le Mysphere/Raal.. Peut-être que là on détecterait des nuances. Mais comme la transparence ultime n'est pas ce que je recherche, et avec le matériel que j'ai, je n'ai pas de différences à mes oreilles.
Aux enceintes par contre, on a de la hauteur dans l'image, de la profondeur, etc. Les câbles vont jouer beaucoup plus. A tempérer encore, mes humbles enceintes jern11eu ont été presque aussi insensibles aux câbles que j'ai ajoutés...

Et tu parles des tests et du boulot que cela représente et tu as raison. Toutefois, les tests que j'ai pu faire avec surtout Popof, ont toujours été faits dans un moment de partage et de plaisir. Les tests n'ont été qu'une curiosité au départ, et on avait c'est vrai affiné nos protocoles à la demande générale, mais j'ai toujours refusé que ce soit au détriment d'un moment de plaisir d'écoute au casque. Cela n'est pas assez intéressant pour ma part, je ferais toujours des tests pour du partage autour de la musique, et pas juste des tests de matériels.

A++
iPhone (mconnect Qobuz) | Metronome DSS | Denafrips Pontus II | Paltauf HPA-100 SP | Abyss 1266 φ TC (SC)

patrick Cesaratto
Messages : 41
Inscription : lun. avr. 12, 2021 7:23 am
Localisation : Aulnay sous bois
Contact :

Re: Switch audiophile : le chaînon manquant ?

Message par patrick Cesaratto » jeu. juil. 22, 2021 10:39 am

Bonjour à tous,

Laurenta:
Finalement, entre ces 3 cables mis en tests initialement lequel était le meilleur; le plus cher, le moins cher ou l’intermédiaire ?
Le meilleur était le plus cher. Ensuite le câble imprimante et en dernier, à cause d'une mise en avant d'une partie du spectre, celui à 200 € qui a pourtant une excellente réputation.
Et quid des cables Ethernet qui doivent se comporter plus ou moins comme des cables USB vu les data transmises sur ces 2 modes ?
On retrouve les mêmes problématiques sur les câbles Ethernet.

Julien:
Merci pour ton retour, j'ai eu beaucoup de plaisir à te recevoir.
Je n'ai pas encore l'expérience des câbles de modulation sur les écoutes au casque. Un de mes clients de passage dans notre auditorium voyant mon Stax 007 avait attiré mon attention sur le caractère "plan plan" de celui-ci. J'en avais profité pour lui montrer, à sa grande surprise, qu'avec un bon câble de modulation, il n'était pas si "plan plan" que ça. Bon, on a fait mieux depuis.
L'écoute au casque ne retranscrit pas la scène sonore de la même façon, voir pas du tout, par rapport à un système avec enceintes par contre les paramètres articulation (équilibre entre attaque et sustain), longueur de note (résolution) et richesse de timbres (bande passante équilibrée) doivent être les mêmes.

Luke:
Je suis en train d écrit un doc/mini livre sur la compréhension de ce que nous entendons.

J’y aborde le son, la musique, les dynamiques, supports, stéréophonies…
Je trouve ta démarche très intéressante. "et si on parlait musique dans nos tests".
La mémoire auditive n'est pas un problème à condition que les différences ne soient pas ténues.

Pianiste88:
Par contre, quand on comprend que tu as comparé des câbles Atlas de modulation qui coûtent 208 euros pour 0,75m face à des câbles qui coûtent 850 euros pour un mètre, on se dit plutôt que ces câbles Atlas, quatre fois moins chers, réalisent un exploit en faisant presque match nul pour l'écoute au casque.
Oui, le prix d'un produit n'est pas toujours en lien direct avec sa qualité, assez souvent quand même. Personnellement, je vois tout cela d'une autre façon. Je me souviens d'une discussion avec ma chère et tendre sur le prix d'une agrafeuse pour fixer une toile de jute sur un mur. Oui, il y en avait des moins chers que celle que j'avais acheté. j'interroge mon épouse: "la toile n'est telle pas bien posée ?" réponse oui. Alors qu'importe le prix de l'agrafeuse dans la limite du raisonnable bien sur.
La notion de rapport qualité/prix ne s'applique pas à tout. Exemple, amplis A le Q/P= 8/5 ampli B le Q/P=6/3. L'ampli B a un Q/P meilleur que l'ampli A mais il est moins bon.
Je pense qu'en moyenne en hifi acheté moins cher revient plus cher à la longue car on change trop souvent.

Patrick

Luke
Messages : 643
Inscription : mer. nov. 07, 2018 3:15 pm

Re: Switch audiophile : le chaînon manquant ?

Message par Luke » jeu. juil. 22, 2021 11:45 am

patrick Cesaratto a écrit :
jeu. juil. 22, 2021 10:39 am


Je trouve ta démarche très intéressante. "et si on parlait musique dans nos tests".
La mémoire auditive n'est pas un problème à condition que les différences ne soient pas ténues.


Je pense qu'en moyenne en hifi acheté moins cher revient plus cher à la longue car on change trop souvent.

Patrick
Bonjour tous, Patrick

Ma démarche est guidée d'une certaine volonté de mettre à plat ce qu'il serait bien de connaitre, comprendre de ce qu'est la musique et tout ce qui l'accompagne dans sa retranscription, donc offrir en un document ce qui m'a demandé quelques années d'apprentissage, de découvertes et compréhension. Donc sans avis, juste un outil à dispo, et comme la technique je ne veux pas entrer dedans, la musique reste uniquement un plaisir, un enfant de 10 ans devrait comprendre ce que j'écris :)

Pour les tests, c'est en fait amusant de creuser comment nous fonctionnons, et également de comprendre le but des tests comparatifs ...

Sur ta dernière remarque, j'en suis convaincu, je préfères attendre plusieurs années et prendre l'appareil qui sera mieux, sinon c'est sans arrêt des petites upgrades qui ne satisfont jamais et une belle perte d'argent.

Avatar de l’utilisateur
Pierre Paya
Messages : 1635
Inscription : dim. sept. 30, 2018 2:56 pm
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Switch audiophile : le chaînon manquant ?

Message par Pierre Paya » ven. juil. 23, 2021 3:19 pm

Bonjour Patrick,
patrick Cesaratto a écrit :
jeu. juil. 22, 2021 10:39 am
La mémoire auditive n'est pas un problème à condition que les différences ne soient pas ténues.
Pour moi, la mémoire auditive est le problème majeur parce que les différences entre deux câbles, sont toujours ténues...
Ce qui ne veut pas dire qu'elles n'existent pas !

C'est mon expérience au casque en tout cas...

Pierre

patrick Cesaratto
Messages : 41
Inscription : lun. avr. 12, 2021 7:23 am
Localisation : Aulnay sous bois
Contact :

Re: Switch audiophile : le chaînon manquant ?

Message par patrick Cesaratto » sam. juil. 24, 2021 9:56 am

Bonjour Pierre,

Tu as une très longue expérience sur l'écoute au casque qui me sera très précieuse dans une possible amélioration dans le câblage de vos système. Je vais m'y pencher pour essayer d'amener ma pierre à l'édifice.

Comme sur un système avec enceintes, je pense à priori que le câble reliant le casque à l'ampli à son importance.
J'ai aussi comme idée de voir l'influence du niveau sonore sur les perceptions de qualité que l'on a.

J'ai constaté sur les écoutes sur enceintes que plus le système était bon moins les gens écoutaient fort. Compte tenu de la réponse de nos oreilles, plus on écoute fort moins on a de dynamique.

J'ai pléthores d'essai à faire. Je n'écoute que de l'opéra au casque pour l'instant.

Patrick

Luke
Messages : 643
Inscription : mer. nov. 07, 2018 3:15 pm

Re: Switch audiophile : le chaînon manquant ?

Message par Luke » sam. juil. 24, 2021 10:21 am

patrick Cesaratto a écrit :
sam. juil. 24, 2021 9:56 am
Bonjour Pierre,

Tu as une très longue expérience sur l'écoute au casque qui me sera très précieuse dans une possible amélioration dans le câblage de vos système. Je vais m'y pencher pour essayer d'amener ma pierre à l'édifice.

Comme sur un système avec enceintes, je pense à priori que le câble reliant le casque à l'ampli à son importance.
J'ai aussi comme idée de voir l'influence du niveau sonore sur les perceptions de qualité que l'on a.

J'ai constaté sur les écoutes sur enceintes que plus le système était bon moins les gens écoutaient fort. Compte tenu de la réponse de nos oreilles, plus on écoute fort moins on a de dynamique.

J'ai pléthores d'essai à faire. Je n'écoute que de l'opéra au casque pour l'instant.

Patrick
Bonjour

Ecouter fort ne sert à rien.
Si on écoute par exemple à 75dB ce qui peut sembler peu, les pics au delà de 80dB vont être très très nombreux. A partir de ce seuil le réflexe stapedien entre en fonction (réflexe naturel de sauvegarde de notre audition) et peut diminuer jusqu’à 15dB les fréquences en dessous de 2000 Hz. Ce qui a pour conséquence directe de changer fondamentalement l équilibre tonale d’un morceau de musique et de fausser complètement le rendu musical final.

De plus si on prend en compte les courbes isosoniques les sensations sonores sont très différentes en fonction des fréquences, ajoutons que plus un son grave est fort plus il paraîtra grave (en dessous de 2000Hz) et inversement plus le volume est fort plus les aigus sembleront aigus.

La pression sonore est donc un élément clef pour apprécier la musique telle qu est nous est livrée.

patrick Cesaratto
Messages : 41
Inscription : lun. avr. 12, 2021 7:23 am
Localisation : Aulnay sous bois
Contact :

Re: Switch audiophile : le chaînon manquant ?

Message par patrick Cesaratto » sam. juil. 24, 2021 11:52 am

Bonjour Luke,

Je suis complètement d'accord avec toi. Beaucoup d'audiophiles écoutent à un volume trop élevé parce que leur système n'est pas équilibré. Ils recherchent plus de graves et plus d'aigus.

Je suis actuellement en Bretagne chez mon fils où sont produit les câbles Legato et il pl... :lol:

Du coup, J'ai pris son casque un FOSTEX T60RP et mon MAC pour écouter un peu de musique. Evidemment au bout de 30 minutes, je me suis retrouvé dans l'atelier en train de faire un câble casque pour comparer à son FOSTEX. Son casque étant un 50 ohms, j'en ai tenu compte dans la constitution du câble.
Résultat: la différence est importante sur deux points, l'augmentation de résolution qui permet d'avoir une richesse de timbres supérieure avec des longueurs de notes augmentées. La dynamique est elle aussi augmentée donnant accès à la richesse de l'interprétation par exemple au piano (jeu des pédales, touché) et sur Lento de Youn Sun nah enfin de la sensualité et de l'intimité.

Je vais me pencher sérieusement sur vos casque. :D

Patrick

PIANISTE88

Re: Switch audiophile : le chaînon manquant ?

Message par PIANISTE88 » sam. juil. 24, 2021 6:37 pm

patrick Cesaratto a écrit :
jeu. juil. 22, 2021 10:39 am

Pianiste88:
Par contre, quand on comprend que tu as comparé des câbles Atlas de modulation qui coûtent 208 euros pour 0,75m face à des câbles qui coûtent 850 euros pour un mètre, on se dit plutôt que ces câbles Atlas, quatre fois moins chers, réalisent un exploit en faisant presque match nul pour l'écoute au casque.
Oui, le prix d'un produit n'est pas toujours en lien direct avec sa qualité, assez souvent quand même. Personnellement, je vois tout cela d'une autre façon. Je me souviens d'une discussion avec ma chère et tendre sur le prix d'une agrafeuse pour fixer une toile de jute sur un mur. Oui, il y en avait des moins chers que celle que j'avais acheté. j'interroge mon épouse: "la toile n'est telle pas bien posée ?" réponse oui. Alors qu'importe le prix de l'agrafeuse dans la limite du raisonnable bien sur.
La notion de rapport qualité/prix ne s'applique pas à tout. Exemple, amplis A le Q/P= 8/5 ampli B le Q/P=6/3. L'ampli B a un Q/P meilleur que l'ampli A mais il est moins bon.
Je pense qu'en moyenne en hifi acheté moins cher revient plus cher à la longue car on change trop souvent.

Patrick
Je vous mets au défi de concevoir un câble de modulation que vous vendrez à 210 euros la paire, et qui sera supérieur à un Atlas à 850 euro la paire. Chiche ?

Le rapport qualité prix s'applique à toute la Hi-Fi dans une même gamme de prix. Comparez votre câble à un Atlas du même coût, on en reparlera après. Le seul défaut de ce rapport, c'est la subjectivité de la qualité. Là le rapport qualité/prix devient personnel.

Pour le reste, je comprends mieux les prix de vos câbles : vous voulez faire faire des économies à vos clients en commençant par des prix élevés. Seulement voilà, tout le monde ne peut s'acheter des câbles de modulation 850 euros dès le début (650 euros il y a 35 ans). Alors beaucoup commencent par plus modeste (en terme de prix) et upgradent petit à petit. Cela revient plus cher à la longue même s'il convient de tenir compte du prix de revente et de l'usage que l'on a fait du câble.
Quel a été votre premier câble de modulation ? Moi un rien du tout coaxial (je devrais l'avoir encore mais un gourou de la Hi-Fi me l'a flingué), puis un autre dont je ne sais même pas ce qu'il était ayant perdu la boîte, acheté dans un magasin que je regrette, dont j'ai oublié le nom (il était au nord de Paris) qui prodiguait des conseils, prêtait des câbles (plusieurs, de différentes marques, pour pouvoir faire un choix chez soi sur son matériel).

Mais sur votre site, je ne vois aucune possibilité de prêt. Et en plus s'il fallait deux paires du même câble...

Répondre