Comparatif Abyss Phy et TC

Les casques sédentaires
viking59
Messages : 18
Inscription : lun. oct. 01, 2018 9:03 am

Comparatif Abyss Phy et TC

Message par viking59 » dim. juil. 14, 2019 1:48 pm

Bonjour à tous !

J'ai la chance d'avoir eu successivement en prêt l'Abyss Phy puis le nouveau TC, sur une période de 1 mois.
Que mon ami Scifo en soit remercié :soumis: haha !!

je vous soumets mes impressions d'écoute à partir de 4 morceaux musicaux classique et Jazz.

https://www.qobuz.com/fr-fr/album/cien- ... 9926496023
https://www.qobuz.com/fr-fr/album/live- ... 4400651092
https://www.qobuz.com/fr-fr/album/claud ... 9028076523
https://www.qobuz.com/fr-fr/album/carl- ... 9020210826


En préambule, je voudrai remercier , Pierre qui m'a fait découvrir il y a 2 ans au Carreau du temple, lors d'un meeting le Phy drivé par le VIVA 845, un ampli exceptionnel, ds une mise en oeuvre technique impeccable comme d'habitude...
C'est aussi lui qui a compris le premier l’intérêt d'une amplification enceintes au service d'un casque en tout point comparable
à des monitors à faible rendement, via le Viva solista 2*25 watts A, pour ne pas le citer, qd tout le monde le prenait pour un fou :lool:

les écoutes ont été réalisées en 2 temps,le Phy en premier avec prises de notes sur des morceaux choisis, réécoutés sur plusieurs jours à des heures différentes.Car nous savons tous combien il faut se méfier de nos ressentis tellement changeants selon l'humeur du moment. ;-/

1)
Cien Noches, pistes a room in the désert et drinking and thinking
Un album live enregistré ds un club de Jazz Madrilène.
au programme orgue, saxo, guitare et basse et batterie.

pour le Phy et le TC ont est subjugué de suite par l'ambiance Live restituée.
on est ds la salle avec une reproduction holographique des différents instruments.
l'ambiance de salle et les échanges entre musiciens et public sont remarquables de réalisme
tous les instruments sont parfaitement reproduits au niveau timbres.
on peut écouter bien plus fort ces pistes; rien ne bouge, lisibilité, localisation identiques.
Les graves de la batterie et de l'orgue sont impactants si besoin, c'est bluffant.
Le saxo est incarné, puissant ds le grave qd nécessaire et sans trainage , la guitare électrique, électrique (haha !!) et la batterie ciselée.
les aigus en mélange de la batterie , du saxo et de l'orgue sont parfaitement identifiés.

Super dynamique avec à mes oreilles un bémol pour le Phy, qui peut rendre un peu plus durs les aigus de l'orgue électrique.

2)
Live inParis, Diana Krall, pistes devil may care et solo a case of you
Ambiance Live de nouveau, on est ds la salle, près de la scène avec un accès privilégié aux instruments et voix
caractéristique de Diana , en 2001, au zénith de ses moyens vocaux.
Les duos guitare batterie sont parfait d'équilibre .C'est net , dynamique.
La reproduction des intonations, des respirations de Diana sont rendus avec une rapidité et précision de premier ordre.

a case of you est un morceau magique, unique ds la carrière de Diana.
C'est le morceau a faire écouter à ceux qui n'apprécie pas cette artiste.
L'intensité dramatique de cette balade tout en retenue et conviction est reproduit de manière superlative.
Les applaudissements en fin de morceau sont éloquents et montrent l'engagement total de Diana ds cette confession.

Phy et TC sont remarquables.
Il me semble toute fois que sur les accords plaqués aigus du piano, je perçois parfois une certaine froideur,
un coté un poil métallique que je ne retrouve plus avec le TC.
les 2 casques sont excellents, il faut juste ne pas accentuer les aigus sous peine de déséquilibrer un peu le Phy,
à mes oreilles.

3)
Debussy/Michel DALBERTO Prélude 2ème livre, tierces alternées et feux d'artifice.
superbe enregistrement live, ds un théâtre du nord de la péninsule Italienne,en comité réduit sur un piano Fazioli exceptionnel
qui fait totalement jeu égal avec les Steinway, Bösendorfer et autres ténors actuels, ds une tessiture propreà chacun.

Le piano solo, une épreuve pour les instrumentistes, un défit pour les prises de sons et bien souvent un cauchemar
pour les systèmes de reproductions.
L'étendu des registres, les techniques pianistiques sont redoutables.

Le premier morceau met en valeur les qualités dynamiques hors norme de l'Abys PHY ou TC.
Les graves et extrêmes graves sont stupéfiants .
Les glissandos sur tous les octaves fulgurants, précis avec une lisibilité permanente.
On se rend compte toutefois que le TC à gagne en raffinement ds les aigus.
les notes frappées sur les aigus peuvent devenir dures avec le Phy.
Ce n'est pas sanglant, c'est juste que l'on retrouve un son un poil plus numérique.
Quant à feux d'artifices, une pièce souvent confuse par moment en raison des explosions de notes simultanées, des recouvrements de registres et des niveaux sonores atteints, on conserve une lisibilité de premier ordre et une netteté de l'image quelque soit les variations d'intensité de l’exécution.
L'instrument se voit traité par moment comme une harpe avec des glissandos d'un raffinement "ouf", ou
comme un instrument de percutions redoutable ds les aigus.
Le grave augmenté grâce à la pédale d'amplification, atteint avec l'Abyss un niveau de réalisme et lisibilité étonnant.

Peu de casque sont capables de telles performances.
Le Hifiman HE1000 v2 le fait à sa manière plus impressionniste, ss atteindre à mes oreilles l'impact physique de
l'Abyss Phy ou TC.

4)
Dernière pièce, un Quatuor pour cordes et piano forte de Weber, une gourmandise musicale...
2ème morceau, l'adagio.
les cordes violon, alto et violoncelle font un écrin autour du piano forte.
j'adore écouter les résonances des entrailles du piano forte avec la pédale d'amplification, la pédale forte.
j'adore également les aigus amplifiés légèrement écourtés sur le piano forte, instrument pour lequel a été écrite la musique romantique.
les couleurs sonores chatoient tout au long de l'enregistrement dans un vrai raffinement de timbre.
le positionnent des cordes devant le piano forte, demeure impeccable et la balance avec le piano parfaitement lisible,
durant toute l'oeuvre.
c'est une oeuvre faite pour le raffinement du Hifiman HE1000 v2.
L'Abyss TC le rejoint ds cette nouvelle mouture.
Là, le gain en raffinement sur les cordes est évident.
Le Phy demeure excellent, mais plus droit, plus technique en quelque sorte à mes oreilles.

Voilà, fin du parcours musical pour ceux qui auront eu la patience de me lire jusqu'au bout :jap:

Pour moi, le TC est une belle évolution vers un aigu plus raffiné, qui élargit sans restriction les genres musicaux abordés.
Plus polyvalent entre " "
Le Phy demeure une merveille sur du blues , de la guitare acoustique ou de la pop type London Grammar, superbe également ou encore du marcus Miller, Eric Bib, et bien d'autres.

Tout cela demeure sur le TC avec ce raffinement supplémentaire qui en fait pour moi, un des 3 meilleurs casques
actuels pour peu que l'on dispose du set adéquat.

Ce casque est exigent sur la qualité de l'amplification et des fichiers musicaux, et tout autant sur les maillons en amont.
Les sets sur définis, un peu hyperréaliste, risquent de souffrir.

c'est une balance personnelle à réaliser pour soi, en fonction de nos goûts musicaux.

Si le prix demeure abyssale :mrgreen: , son potentiel est énorme.

Ce casque est extrêmement bien pense grâce à l'ajustement du bandeau en largeur et son incurvement possible par le point central tant en avant qu'en arrière.
Les oreillettes s'ajustent elles aussi par un système de crans magnétiques , une première à ce jour.
Le poids est parfaitement reparti et le casque chausse s'oublie.
Mais pas la tête de vos amis ou de votre épouse qui le découvre :P

Le cable de liaison quant à lui me semble excellent et ne me donne pas envie d'aller voir ailleurs
Ou de l'upgrader au prix déraisonnable propose par JPS Lab.


Très belles écoutes à vous tous.

Eric.

Sle
Messages : 46
Inscription : jeu. oct. 04, 2018 10:15 pm

Re: Comparatif Abyss Phy et TC

Message par Sle » dim. juil. 14, 2019 2:08 pm

Merci pour ce CR très détaillé Eric.

Je perçois les mêmes différences entre le Phi et le TC avec un plus grand raffinement des timbres du TC et un médium un peu moins creusé.

Cela fait 5 ans que j'ai l'Abyss et c'est pour le moment le seul casque que j'ai gardé aussi longtemps.
Ce n'est peut-être pas le meilleur mais je passe toujours un excellent moment en sa compagnie.

Je pense qu'il peut bien compléter le HE1000v2 que tu possèdes déjà :idea:

Bonne journée,

Stéphane
Système sédentaire : Source Auralic Aries - DAC Metrum Adagio - Ampli Viva 845 Mk2 - Casques Abyss Phi TC, HE1000se & MySphere 3.2
Système nomade : Astell Kern SP1000M, Chord Mojo - Casques : Audeze LCDi4 & Earsonics Sem9

Avatar de l’utilisateur
Cladane
Messages : 456
Inscription : lun. oct. 01, 2018 11:58 am
Localisation : Ornans 25 FR
Contact :

Re: Comparatif Abyss Phy et TC

Message par Cladane » lun. juil. 15, 2019 7:08 am

Bonjour Tous,

Un CR bien construit et des choix musicaux sur plusieurs registres.

Je retrouve très bien le Phi surtout dans l'approche des aigus qui au final, pour moi, sonnaient faux pour des instruments acoustiques et ne me convenaient pas pour l'écoute du Classique. Le TC serait donc une vraie évolution sur ce plan et remettrait alors ce casque avec sa si belle scène sonore en mesure de briller dans le Classique.


Dans mon idée, en complément du Susvara, je voyais le MySphère 3. Donc plutôt Abyss TC ??
Premier système hifi en 1978: platine Technics, ampli SCOTT, enceintes 3A, disques DG.
Système : Barrette Nodal Audio LMP2 + P0, Melco N1ZH/2, EmmLabs NS1 + DV2, Viva Solista 845 Elrog, Susvara, Utopia, MySphere 3.2, LCD4, Odin mk2, HD800 moddé, câbles Nodal P0-AbsolueC Réf XLR-Esprit secteur-DHC Prion4.
Nucleus +, Roon
Musiques: Symphonies, Concerti violon/piano.

viking59
Messages : 18
Inscription : lun. oct. 01, 2018 9:03 am

Re: Comparatif Abyss Phy et TC

Message par viking59 » lun. juil. 15, 2019 7:23 am

Bonjour à tous
Oui, selon moi c'est un casque incontournable.
Je l'écoute en alternance du He1000v2 sur des musiques ou brille le Hifiman,
Le baroque par exemple.
Et bien j'ai vraiment redécouvert une nouvelle proposition.
Toujours précis mais moins technique, plus musical.
J'ai refait une écoute de l enregistrement du concert de William Sheller au piano solo.
L'émotion musicale était au rendez vous, la voix ténor se superposait admirablement
Au médium et grave du piano.
L'écoute avec le Phy, très riche également, ne m'avait pas touché autant.
Idem avec le concert en guitare acoustique de maxime Leforestier, "plutôt guitare"
Là également beaucoup d'émotion.
Je pense que le TC a gagné en maturité.
Amitiés,
Eric.
Dernière modification par viking59 le lun. juil. 15, 2019 9:33 pm, modifié 1 fois.

Sle
Messages : 46
Inscription : jeu. oct. 04, 2018 10:15 pm

Re: Comparatif Abyss Phy et TC

Message par Sle » lun. juil. 15, 2019 7:08 pm

Cladane a écrit :
lun. juil. 15, 2019 7:08 am
Bonjour Tous,

Un CR bien construit et des choix musicaux sur plusieurs registres.

Je retrouve très bien le Phi surtout dans l'approche des aigus qui au final, pour moi, sonnaient faux pour des instruments acoustiques et ne me convenaient pas pour l'écoute du Classique. Le TC serait donc une vraie évolution sur ce plan et remettrait alors ce casque avec sa si belle scène sonore en mesure de briller dans le Classique.


Dans mon idée, en complément du Susvara, je voyais le MySphère 3. Donc plutôt Abyss TC ??
Et pourquoi pas les deux Claude ? :)
Système sédentaire : Source Auralic Aries - DAC Metrum Adagio - Ampli Viva 845 Mk2 - Casques Abyss Phi TC, HE1000se & MySphere 3.2
Système nomade : Astell Kern SP1000M, Chord Mojo - Casques : Audeze LCDi4 & Earsonics Sem9

Zizou
Messages : 149
Inscription : lun. oct. 01, 2018 8:07 am

Re: Comparatif Abyss Phy et TC

Message par Zizou » mar. juil. 16, 2019 11:04 am

Bonjour à tous, Bonjour Eric ,

Merci pour ce superbe retour , d'un casque qui a l'aire d'être un casque d'exception , en compagnie de bien d'autres bien entendu . Mais ce que tu décris, c'est une véritable évolution d'un Phy qui s'apparente à un bolide, formule un, et un TC plus englobant , plus onctueux , tout en ne se départissant pas de ses qualités premières .

Pour ce qui du My Sphear , Claude, on aura un avantage pour les deux, c'est à dire pour le peu que j'ai pu en écouter, le My sfear donne une largesse sonore , je pense qu'aucun casque peut aujourd'hui atteindre, si ce n'est ceux dans la même catégorie . Le TC lui, apporte beaucoup sur de l'acoustique, du Jazz , de la musique live , et s'écoute aujourd'hui très bien dans le genre baroque, ce que le Phi faisait moins bien , PHi qui est pourtant exceptionnel aussi sur 80% des genres .

Donc mon opinion Claude, je ne sais pas si Eric abondera dans mon sens, c'est qu'au final ce sont plutôt des casques complémentaires, et qu'il est très difficile selon les goûts de chacun , de partir du prérequis , " il ne doit en rester qu'un " . Aujourd'hui j'ai le TC en compagnie du V2 , avec l' Utopia , et chacun de ces casques m'apportent du bonheur .

Bonne journée à tous,

Aziz

Zizou
Messages : 149
Inscription : lun. oct. 01, 2018 8:07 am

Re: Comparatif Abyss Phy et TC

Message par Zizou » mar. juil. 16, 2019 11:16 am

Encore une chose, on a constaté chez Pierre, qu'aussi bien l' abyss que le Susvara bénéficie des amplifications plus puissante comme le Solista , à partir des bornes notamment, et c'est vraiment superbe . Un élément à ne pas négliger, même si le TC sonne déjà très bien avec d'autres amplifications .Mais il me semble qu'une amplification dédiée fait beaucoup de bien à ce TC .

Avatar de l’utilisateur
Pierre Paya
Messages : 705
Inscription : dim. sept. 30, 2018 2:56 pm
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Comparatif Abyss Phy et TC

Message par Pierre Paya » mar. juil. 16, 2019 11:58 am

Bonjour à tous,

Merci Eric, il est très bien ton compte rendu et comme Stéphane, je confirme à mon tour tes impressions d'écoute concernant le Phi vs TC

Claude,

Un 3.2 et un TC n'ont pas grand chose à voir entre eux !
Ils ne parlent pas du tout la même langue...

Par contre ils peuvent être très complémentaires, ça c'est sûr

Pierre
Système perso :
Stockage/ Lecteur / Streamer :
(Mini PC): https://www.ockelcomputers.com/sirius-a/ + Audirvana
DAC Chord Hugo TT 2 + MScaler
Ampli Viva Solista
Casque RAAL Requisite SR1a

https://www.youtube.com/channel/UCzDsbR ... m6Q/videos

http://casques-headphones.com/

Avatar de l’utilisateur
Cladane
Messages : 456
Inscription : lun. oct. 01, 2018 11:58 am
Localisation : Ornans 25 FR
Contact :

Re: Comparatif Abyss Phy et TC

Message par Cladane » mer. juil. 17, 2019 7:45 am

Bonjour tous,
Zizou a écrit :
mar. juil. 16, 2019 11:16 am
Encore une chose, on a constaté chez Pierre, qu'aussi bien l' abyss que le Susvara bénéficie des amplifications plus puissante comme le Solista , à partir des bornes notamment, et c'est vraiment superbe . Un élément à ne pas négliger, même si le TC sonne déjà très bien avec d'autres amplifications .Mais il me semble qu'une amplification dédiée fait beaucoup de bien à ce TC .
Bonjour zizou, une petite pensée pour le grand frère :(

Notez bien que mon premier casque branché sur des borniers a été l’Abyss V1 déjà quelques années en arrière avec un câble Vectura C made C&H 8-)
Sans cause à effet, les deux drivers avaient grillé :shock:
Toutefois le branchement aux borniers demande un peu de réflexion mais le résultat est probant.

Ma connaissance musicale un peu limitée au Classique m’orienterait plus vers le 3.2 qui est vraiment d’une belle fidélité et dans mon langage très ‘naturel’. Id est , il n’en rajoute pas :D
La part de plus que de raison est vite dépassée avec les Abyss.
Premier système hifi en 1978: platine Technics, ampli SCOTT, enceintes 3A, disques DG.
Système : Barrette Nodal Audio LMP2 + P0, Melco N1ZH/2, EmmLabs NS1 + DV2, Viva Solista 845 Elrog, Susvara, Utopia, MySphere 3.2, LCD4, Odin mk2, HD800 moddé, câbles Nodal P0-AbsolueC Réf XLR-Esprit secteur-DHC Prion4.
Nucleus +, Roon
Musiques: Symphonies, Concerti violon/piano.

Lacaff
Messages : 77
Inscription : dim. févr. 17, 2019 7:49 am
Localisation : Paris

Re: Comparatif Abyss Phy et TC

Message par Lacaff » ven. juil. 19, 2019 4:46 am

Merci pour ce compte-rendu d'écoute très complet. L'Abyss fait enfin l'objet d'une rubrique spécifique.

J'ai possédé quelques semaines le Phi avec le câble d'origine, remplacé par le TC avec le câble JPS Labs optionnel. Je me retrouve dans les différences soulignées sur les aigues et ajouterai une différence assez notable en faveur du TC sur l'ampleur et la précision de la scène sonore.

Concernant les câbles, le Phi et son attelage d'origine est en effet très ciselé, limite fatiguant à la longue. Le TC avec le câble optionnel fait de l'Abyss un casque "presque" différent : les timbres sont plus beaux, pas nettement mais ce progrès se sent sur les ultra basses et les aigues. Les médiums sont bien plus présents et charnels apportant du coup un équilibre global d'écoute plus naturel.

J'écoute le Phi TC avec toujours autant de plaisir et d'excitation. Aujourd'hui, mes électroniques sont un set complet XI Audio (ampli, alimentation, DAC). Ce sont d'excellents poumons qui soufflent une expérience d'écoute très classe A à transistors (Accuphase avec des enceintes). Je suis impatient d'écouter le Phi sur un ampli à tubes.
Abyss 1266 TC + câble SuperConductor - XIaudio Sagra DAC - XIaudio Formula 1 + alimentation séparée - MacMini (Audirvana+, Amarra Luxe, Roon HQP) - liaisons Actinote Aria Evo - Jcat USB Isolator

Répondre